Lettres: Engagez-vous...

Engagez-vous, rengagez-vous, qu'ils disaient. Cette célèbre phrase qui illustre le dépit d'un légionnaire romain victime de la tornade gauloise pourrait convenir ces temps-ci à décrire un autre genre d'engagement, non militaire cette fois-ci: l'engagement politique.

Il est désolant de constater que le tout aussi célèbre «scandale des commandites» vient jeter une douche froide sur le désir de jeunes citoyens d'intégrer un monde politique déjà en mal de recrutement.

Confirmant les préjugés les plus grossiers, tenaces et stéréotypés liés à l'univers politique, ce «scandale» nous dépeint le monde politique à grands traits de malversations, de magouilles et de manigances. Difficile d'en redorer le blason dans ces circonstances. Mais loin de se résigner, de capituler, d'abdiquer, de baisser les bras, il faudrait au contraire les lever bien haut pour secouer ce système politique en train de crouler sous les démons qu'il a lui-même engendrés.