Lettres: Les immortels

Depuis un certain temps, la situation des personnes résidant en CHSLD fait les manchettes, ce qui nous mène à réfléchir sur le sort des personnes âgées, trop souvent victimes de solitude, du manque de respect et de l'oubli des autres. On dirait parfois qu'on ne veut pas voir les personnes âgées.

[...] Nous vivons dans une société qui nie la vieillesse et la mort, une société où la publicité nous a convaincus que beauté, santé et jeunesse éternelle ne sont qu'une question d'efforts personnels. Nous sommes bien préoccupés du sort de nos aînés mais nous continuons à agir comme si nous n'allions jamais vieillir, comme si nous étions immortels. Nous nous entêtons à croire que lorsque ce sera notre tour, les choses auront changé, que nous ne finirons pas dans un foyer sordide à attendre la mort!

N'est-il pas un peu naïf de croire que lorsque nous serons âgés, nos enfants, que nous élevons dans l'égoïsme et la satisfaction immédiate, vont miraculeusement acquérir les valeurs que nous ne leur enseignons pas? Leur donnons-nous un bon exemple lorsque nous traitons les personnes âgées comme des enfants? Ne vaudrait-il pas mieux changer d'attitude et enseigner à nos enfants le respect de l'autres?