Claude Ryan, un saint homme dépassé?

Quelques jours se sont écoulés depuis que Claude Ryan a quitté notre monde pour entrer dans celui auquel il croyait fermement. J'ai suivi de près les événements qui ont entouré son décès. J'ai lu plusieurs des textes qui ont paru.

J'ai écouté les nombreux commentaires faits à son sujet. La plupart des personnalités qui nous ont parlé de lui ont souligné son intégrité, sa rigueur intellectuelle et sa liberté de pensée. Nous en avons aussi appris davantage sur son humanisme et sur sa famille immédiate. M. Ryan était attaché à ses enfants et à ses petits-enfants. Ceux-ci lui ont d'ailleurs fait honneur. Un saint homme et un homme dépassé sont deux autres commentaires que j'ai entendus dans un restaurant.

Ce qui, me semble-t-il, le distingue des autres grands personnages de sa trempe, c'est sa fidélité à sa foi et à la prière, son attachement à l'Église catholique romaine et son témoignage chrétien jusque dans la mort. Ce laïc engagé à plein dans les réalités terrestres trouvait un sens à ses engagements sociaux et civils en se référant à son baptême dont il semble qu'il avait pris conscience bien davantage que la moyenne des croyants. C'est probablement ce qui explique le premier commentaire que j'ai entendu.

Notre monde et surtout l'Église d'ici ont besoin de tels témoins. Nous connaissons son vécu, ses engagements, ses écrits et nous avons de très éloquents témoignages sur les valeurs chrétiennes qu'il vivait. Sans doute, Claude Ryan n'était pas parfait. Il avait, tout comme nous, ses faiblesses et ses limites. Cependant, il a su faire avec celles-ci et se bâtir, malgré elles, la personnalité exceptionnelle que tous reconnaissent. Toute sa vie son intelligence vive, son jugement sûr, sa générosité proverbiale, son intégrité absolue et sa foi profonde ont dominé.

Notre Québec et l'Église catholique d'aujourd'hui et d'ici manquent de laïcs de la valeur de Claude Ryan. À l'évidence, il peut être proposé comme modèle aux chrétiens et à tous les laïcs, plus particulièrement à ceux qui sont engagés dans les affaires publiques. Et si les valeurs qu'a incarnées Claude Ryan sont dépassées, c'est à désespérer de notre peuple, voilà ma réaction au dernier commentaire entendu.