Lettres: Comme à la guerre...

Il y avait quelque chose de pourri dans le royaume du Danemark. L'exil doré d'un ex-ministre libéral dans une ambassade au moment où des dossiers dont il avait la responsabilité devenaient indéfendables l'avait provisoirement sauvé de l'opprobre. Puis, tout à coup, une enquête demande le rappel du personnage. Sur lui et son entourage se concentrent les soupçons: il faut bien un bouc émissaire pour expliquer tant de détournements de fonds!

Aurait-on manifesté le même empressement de transparence si la menace d'un référendum prochain au Québec avait encore occupé le paysage? N'aurait-on pas au contraire continué à huiler une machine fort bien rodée? À la guerre comme à la guerre!