Lettre : Le «nous» exclusif du BQ

Tout d'abord, je tiens à dire que je suis un nationaliste québécois. Mais je ne suis pas convaincu par la souveraineté du Québec. Suis-je bienvenu si je veux militer dans le Bloc québécois? La question semble peut-être triviale, mais si je veux accorder mon appui à un parti, il faut que j'aie la certitude de pouvoir m'exprimer à l'interne.

À la dernière défection d'un député bloquiste, Gilles Duceppe s'était assuré de la foi souverainiste des députés bloquistes restants. Donc, si je comprends bien, si nous ne sommes pas convaincus par la souveraineté tout en étant d'ardents nationalistes, le rôle à remplir à l'intérieur de ce parti semble réservé à une caste particulière de ceux-ci: les purs et durs.

Si je me remémore le dernier sondage Devoir-CKAC-The Globe and Mail, seulement 28 % des Québécois sont convaincus par la «vraie» souveraineté. [...] Pour le Bloc, qui me ferme la porte avant même que j'y frappe? Pour le Parti libéral, qui refuse de reconnaître le Québec comme nation? Pour le Parti conservateur, qui est la résurrection de l'Alliance et donc hostile au Québec? Ou bien pour le NPD, dont la majorité des membres ont voté en faveur de la reconnaissance du Québec comme nation et qui offre au Québec la possibilité de se retirer de tout programme fédéral avec pleine compensation? [...]

NOUVELLE INFOLETTRE

« Le Courrier des idées »

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.