Hommage à un bâtisseur du Québec moderne

Bernard Lamarre a créé et dirigé Lavalin, une société de génie-conseil d’envergure mondiale classée alors parmi les dix plus importantes de la planète.
Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir Bernard Lamarre a créé et dirigé Lavalin, une société de génie-conseil d’envergure mondiale classée alors parmi les dix plus importantes de la planète.

J'ai travaillé avec Bernard Lamarre pendant trente ans, dont vingt ans comme partenaire et actionnaire de Lavalin. Nous avons toujours été proches et je désire lui rendre un hommage bien mérité.

Bernard Lamarre est une figure dominante du monde des affaires du Québec et un grand bâtisseur du Québec moderne. Il a créé et dirigé Lavalin, une société de génie-conseil d’envergure canadienne et mondiale classée alors parmi les dix plus importantes du monde, et cela, avant l’avènement de la globalisation des marchés. Il a diversifié les domaines d’expertise du génie des firmes locales, s’est spécialisé dans la gestion des projets et a étendu leur domaine à la construction pour offrir des services intégrés. Après avoir servi l’ensemble du Canada, il a étendu ses services à l’échelle mondiale avec beaucoup de succès et a montré la voie aux milliers de Québécois travaillant à travers le monde aujourd’hui.

Bernard Lamarre est un grand bâtisseur qui a combiné un talent remarquable de marketing avec une capacité d’innovation technique des projets et, pour ce faire, il a dirigé le Comité technique de Lavalin pendant 25 ans, une des raisons du succès technologique de Lavalin. Comme gestionnaire, il accordait une grande confiance à ses collaborateurs tout en étant toujours au courant de l’évolution des projets du groupe Lavalin et prêt à intervenir pour résoudre les problèmes qui pouvaient survenir. Il était aussi exigeant envers ses collaborateurs qu’il l’était envers lui-même pour son entreprise. Sa gestion ne permettait pas de surprises, et tous le savaient. Mais sa force première était de bâtir et de maintenir des relations personnelles et chaleureuses avec ses clients et avec les grands décideurs économiques et politiques.

Nombreuses reconnaissances

Il a mérité la médaille d’or de sa génération pour la réalisation de projets de génie et de construction, grands et petits, et surtout d’importance stratégique. Il a été désigné Grand Montréalais, membre de l’Ordre du Québec et de l’Ordre du Canada et a reçu de nombreux doctorats honorifiques.

La diversification de Lavalin dans le domaine de la pétrochimie avec la raffinerie Kemtec à Montréal-Est a mené à la fin des années 1980 des difficultés financières qui ont entraîné l’alliance avec SNC, son plus important compétiteur du génie-conseil. L’importance des projets internationaux alors dans le carnet de commandes a permis d’apporter à SNC un volume d’affaires important et une équipe de gestionnaires expérimentés. Avec la solide base financière de SNC et la vision de ses dirigeants, le groupe SNC-Lavalin a été créé et a pris une envergure que l’on connaît aujourd’hui en ajoutant un autre volet à l’expertise, soit la participation financière aux projets d’infrastructures. Bernard Lamarre et tous les actionnaires de Lavalin ont soutenu la réalisation de l’alliance, qui a été un grand succès technique et financier. La force de caractère de Bernard Lamarre lui a permis de rebondir dans des rôles clefs du domaine de la gestion comme pour la Société du Vieux-Port de Montréal, du domaine des arts au Musée des beaux-arts de Montréal, de la santé avec Bellechasse santé et du génie à l’Ordre des ingénieurs du Québec.

Ce témoignage est un hommage sincère d’un partenaire et ami du grand Québécois Bernard Lamarre.

2 commentaires
  • Colette Pagé - Inscrite 15 avril 2016 11 h 00

    Funérailles nationales pour ce Grand Bâtisseur !

    Si l'on compare ce Grand bâtisseur au conjoint d'une célèbre chanteuse, n'aurait-il pas mérité de funérailles nationales. Ce choix est révélateur de ce qu'est devenu le Québec. La célébration de l'argent, de la célébrité et du bling-bling ! Un Québec en perte de valeurs. Pendant ce temps en Angleterre, les funérailles de David Bowie se sont faits dans l'intimité.

    • Jean-Pierre Grisé - Abonné 15 avril 2016 12 h 00

      Je suis tellement d accord avec votre commentaire.Un Quebec en perte de valeurs. J-P.Grise