Comment ne pas avoir l’air numérique?

Le caractère multifonctionnel des tablettes peut parfois présenter des effets pervers.
Photo: iStock Le caractère multifonctionnel des tablettes peut parfois présenter des effets pervers.

Reproduire un comportement en observant sa production par un pair est un phénomène qu’un certain Bandura (1967) a nommé modelage. De façon très résumée, l’une des études de Bandura et de ses collègues présentait un comportement agressif envers une poupée à un groupe témoin d’enfants ainsi qu’un comportement plus pacifique à un autre groupe témoin. Les enfants ayant observé le modèle agressif ont démontré des signes deux fois plus violents que le groupe ayant assisté à une démonstration non violente.

Ce qui m’amène à vous parler de cet aspect de l’apprentissage chez les enfants est ce virage numérique entrepris par les journaux tout récemment, notamment La Presse qui ne présente plus de journal en version papier, mis à part le samedi. Je comprends que ce changement est inéluctable et qu’il comporte sa part de bonnes choses. Cela dit, il m’enferme dans une situation problématique tous les matins au déjeuner.

Un comportement appris de mon père

Quotidiennement donc, je reproduis moi-même un comportement que j’adore et que j’ai appris par modelage en observant mon père, c’est-à-dire la lecture de l’actualité dans plusieurs grands quotidiens en papier. Ainsi, lorsque vient le temps de déjeuner en compagnie de mon garçon de 16 mois qui répète le moindre de mes faits et gestes par les temps qui courent, je me retrouve devant une sorte de fatalité qui m’enrage.

Comment lire le journal sur ma tablette sans que mon rejeton ne désire lui aussi s’emparer de cet objet numérique si convoité afin d’y revoir pour une énième fois la fameuse comptine de l’autobus ? Comment lui expliquer que je ne suis pas en train de regarder un dessin animé ou de jouer à un jeu vidéo, mais que je lis tout simplement mon journal ?

Le caractère multifonctionnel des tablettes présente soudain l’un de ses effets les plus pervers. Il m’empêche d’inculquer un comportement que je juge sain et même essentiel, soit la lecture d’un journal présentant les grandes lignes de l’actualité. Ma tablette pouvant à la fois être un appareil photo, une console de jeux vidéo, une télévision et un journal, elle annihile la possibilité pour moi de modeler mon garçon à un comportement qui m’est cher et que j’aimerais bien transmettre.

Dès lors, je dois me cacher derrière la boîte de céréales afin de ne pas lui présenter ce qui est pour moi, à ce moment précis, un journal. Mais qui serait pour lui, encore une fois à ce moment précis, le vecteur d’un visionnement répété sur YouTube de l’une de ses comptines préférées !

Bref, par souci de modelage, j’aimerais vraiment ne pas avoir l’air numérique lorsque je lis le journal devant mon petit bonhomme, mais on m’y oblige maintenant de plus en plus, hélas !

À voir en vidéo