Lettres: Les riches et la politique

Curieux ces gens riches aspirant à la direction d'un parti national ou à la gouverne du pays qui sentent le besoin de s'excuser d'être riches. Pourquoi cet acte de fausse humilité? Pour se rapprocher de l'électorat dont ils n'ont eu cure jusqu'à présent? Parce qu'ils sont conscients de la «mauvaise image» que projetterait leur classe sociale dans le grand public?

Ces gens aspirent à des charges électives importantes et ils ont de la difficulté à assumer ce qu'ils sont. Comment pourront-ils alors assumer leurs décisions politiques une fois élus? Être riche n'est pas une tare en soi, à moins qu'on ait des scrupules sur l'origine de sa richesse. Voilà qui expliquerait sans doute les «actes de contrition» dont nous sommes parfois témoins lorsqu'un riche décide de se lancer en politique.