Lettres: Le royaume d'Hydro-Québec

Le ministre des Ressources naturelles, Sam Hamad, affirme que la centrale au gaz naturel de Beauharnois est nécessaire pour répondre à la demande de pointe pendant les grands froids de l'hiver. Évidemment, la centrale sera utilisée tout au long de l'année pour être rentabilisée. Ceci entraînera une hausse significative de la production de gaz carbonique (à effet de serre). Hydro-Québec aurait pu prévoir l'évolution de la demande d'électricité.

Il y a au moins trois façons de limiter la demande de pointe en hiver: en favorisant une meilleure isolation thermique des bâtiments, en imposant le chauffage par combustible pour les nouveaux bâtiments et en empêchant la conversion au chauffage électrique pour les anciens ainsi qu'en tirant profit des systèmes biénergie institutions-commerces-industries pour lesquels des rabais sur les tarifs d'électricité ont déjà été consentis.

L'efficacité d'un système moderne de chauffage au gaz est de 95 %. Celle de la centrale projetée sera d'environ 55 %. Pourtant, au cours des dernières années, Hydro-Québec a continué à faire la promotion du chauffage électrique!

Il y a quelque chose de pourri au royaume d'Hydro-Québec.