Lettres: Calcul minimum

Lettre à Yves Séguin, ministre des Finances. Votre collègue au ministère du Travail vient d'annoncer une augmentation de 2 % du salaire minimum. Je ne suis pas une spécialiste en mathématiques, mais il me semble que le ministre a de graves problèmes en calcul. Selon lui, le coût de la vie a augmenté de 2 %, ce qui justifie la hausse de 2 % du salaire minimum.

Les hausses de tarif d'Hydro-Québec et des transports en commun ainsi que celle, plus fulgurante encore, des loyers à Montréal représentent bien plus que 2 % d'augmentation des dépenses d'un petit salarié. Aussi, M. le ministre des Finances, pourriez-vous nous conseiller comment boucler un budget familial avec moins de 1000 $ par mois? Ce salaire représente ce que gagnent la plupart de mes élèves qui, après leurs cours, vont travailler au salaire minimum dans les manufactures. Si le salaire minimum devait augmenter à ce rythme-là, nous serions bientôt dans l'obligation d'offrir le gîte et le couvert à nos élèves.