Lettres: Un gâchis

Félicitations à Jean-Robert Sansfaçon pour son éditorial du jeudi 15 janvier. Il correspond exactement à ce que je pense, de même qu'à ce que pensent les personnes à qui j'en ai parlé. Le gouvernement a lâchement laissé tomber le chef légitime pour tout accorder aux «dissidents». Victoire des contrebandiers et trafiquants de drogue.

Si la majorité de la population de la réserve ne peut afficher son appui au chef réformateur par peur de représailles, les autochtones qui habitent en dehors de la réserve ne pourraient-ils pas exprimer leur solidarité, par manifestation, pétition ou autrement?