Lettres: Conseils à Mgr Turcotte

Petits conseils au cardinal Turcotte. Vous qui aimez tant les médias, vous devriez savoir au moins deux choses. La première, c'est que le milieu des médias est généralement indifférent, voire hostile à l'Église, surtout lorsque celle-ci se prononce sur des questions de morale sexuelle ou sur des questions reliées à la différence sexuelle, comme la place des femmes dans l'institution, l'homosexualité, etc. Et comme la plupart des journalistes n'ont aucune culture religieuse, ils abondent dans les clichés sur ces sujets. N'essayez donc pas d'avoir un dialogue approfondi avec eux, vous perdez votre temps. Il n'en sortira d'ailleurs qu'une plus grande confusion pour le public.

La deuxième chose à considérer, si vous décidez de continuer à fréquenter les médias, c'est de jouer selon leurs règles. Donc, à la télévision en particulier, ce n'est pas la place pour les grandes explications, les nuances casuistiques, c'est le clip de quelques secondes, la capsule, qui doit être la règle à suivre. Dans cette histoire du test du VIH exigé pour les candidats à la prêtrise, une tempête dans un verre d'eau, vous semblez avoir ignoré ou oublié ces deux conseils en communication. Dommage.