TVA: innover et divertir sur toutes les plateformes

TVA a une présence active sur les médias sociaux, comme Facebook.
Photo: Agence France-Presse (photo) Thomas Coex TVA a une présence active sur les médias sociaux, comme Facebook.

Déploiement multiplateforme


À cet égard, un examen plus approfondi de nos activités aurait permis de
constater que nous avons aussi rempli cette promesse, tant en ce qui
concerne les contenus et la facture visuelle de nos émissions que leur déploiement multiplateforme.


Offrons-en ici quelques exemples.
 Loin d’être une simple adaptation, la diffusion de l’émission La voix, dont la première a été diffusée à TVA dimanche, s’accompagne de compléments qui promettent d’être
 captivants. Le premier : l’application mobile du « Cinquième coach », grâce à 
laquelle les téléspectateurs pourront faire leur choix de candidats, sur 
leur téléphone intelligent, durant la semaine et comparer ce choix à 
celui qui sera présenté en ondes le dimanche soir. Le deuxième : le Buzz social, qui permettra aux gens de prendre connaissance, en temps réel, des
 conversations en cours sur les réseaux sociaux pendant l’émission et de toutes les tendances sociales sur un seul site. S’ajoutera l’application de la « Télé connectée » (accessible aux télévisions
 de nouvelle génération Samsung et LG), une première à la télévision au Québec, qui permettra aux consommateurs de suivre tant l’émission que le fil social (Twitter et tendances) sur leur téléviseur. Une équipe sera aussi
responsable de tisser la conversation entre les participants, la production et les téléspectateurs. En mettant en valeur des talents d’ici, en 
recourant aux services de grands artistes québécois et en entretenant un lien de tous les instants avec le public, La voix est un exemple probant de
 cette créativité et de notre esprit d’innovation.



La populaire dramatique Toute la vérité propose déjà une application mobile
 de deuxième écran qui permet aux téléspectateurs de recevoir des contenus
 exclusifs pendant l’émission. Autre innovation : le procès que subira l’un des personnages de l’émission Yamaska se déroulera dans le cadre d’une 
autre dramatique, soit Toute la vérité, ce qui implique un travail très innovateur en matière de scénarisation et d’écriture. Yamaska est
 d’ailleurs un exemple éloquent de création transmédia, puisqu’une websérie a été créée en parallèle afin de rejoindre un plus jeune public sur les
médias sociaux et d’entretenir avec lui une conversation sur des enjeux
aussi importants que l’intimidation, le décrochage ou le suicide.




Ajoutons qu’une application mobile offre toute une expérience de jeu avec
l’émission millionnaire Le tricheur. Ce jeu connaît un immense succès, comme en font foi ses 60 000 téléchargements en trois mois seulement. Et on nous permettra de rappeler que TVA assure aussi une présence active sur les médias sociaux, notamment avec les émissions Salut, Bonjour !, Destinées, O’et Un sur 2.

 

ADN créatif


Enfin, TVA ne manque pas non plus d’esprit d’innovation en ce qui concerne
la télévision dite conventionnelle, particulièrement sur le plan des
contenus. Le banquier a bien montré qu’une formule pouvait évoluée et être renouvelée année après année. Cette émission de variétés a réussi chaque semaine à surprendre et à divertir les millions de téléspectateurs par ses différentes thématiques, ses invités et ses surprises qui leur en ont mis plein la vue. La dramatique Un sur 2, pour sa part, a fait la démonstration de la puissance de grands contenus qui deviennent rapidement des succès. Avec un ton unique, une approche réaliste et une fine pointe d’humour, les deux auteurs masculins réussissent à faire l’autopsie en profondeur de la relation d’un homme et d’une femme séparés. Et que dire de l’émission Le tricheur, créée par TVA Création - donc par des gens d’ici - qui propose un jeu de connaissances présenté de façon très moderne et qui accompagne de nombreux Québécois chaque soir.



Devant ce panorama, les lecteurs auront compris que l’esprit d’innovation
d’une entreprise comme TVA ne se mesure plus seulement au petit écran, mais sur toutes les autres plateformes. Au cours de la dernière décennie, le secteur des médias a explosé. TVA a profité de l’occasion pour
 innover et surprendre les téléspectateurs, et ce, dans un contexte où les budgets sont limités et sans bénéficier de redevances ou de subventions. Et 
c’est là que s’exprime notre ADN créatif : dans la création de concepts permettant de diversifier et de rendre encore plus attrayantes les 
expériences offertes au public.

À voir en vidéo