Oeuvre au Parc olympique - Le silence de la ministre de la Culture

La ministre Christine St-Pierre
Photo: La Presse canadienne (photo) Jacques Boissinot La ministre Christine St-Pierre

Lettre à la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Christine St-Pierre

Issue rapide pour le scandale qui a choqué de nombreux citoyens, et la communauté artistique en particulier, concernant l’affaire du don d’une sculpture à la Régie des installations olympiques (RIO). Comme vous le savez, en fin de journée vendredi, l’artiste André Desjardins a annoncé dans un communiqué le retrait de son oeuvre du projet « olympique ».


L’Academy of Fine Art Foundation (Laguna Beach, Californie, États-Unis) avait fait don de sa pièce intitulée Recevoir — pour le moment inexistante mais déjà estimée à 1,1 million de dollars — en vue de son installation sur l’Esplanade du Parc olympique.


Dans une première lettre ouverte que nous vous avons fait parvenir et qui a également été publiée le 19 juillet dernier dans Le Devoir, nous avions dénoncé, entre autres choses, le fait qu’apparemment aucun processus démocratique n’avait été mis en oeuvre dans cette transaction douteuse, aucune consultation prévue ni aucun critère énoncé. Or, comme vous le savez, Madame la Ministre, toute acquisition d’oeuvre sous forme d’achat ou de don dans nos institutions muséales ou dans le cadre de la politique dite du « 1 % » de votre ministère s’accompagne d’un protocole.


En annexe de cette lettre, vous trouverez la liste des noms de près de 300 cosignataires de notre lettre-pétition qui s’ajoutent à nos deux noms. Ce sont les signatures reçues jusqu’à présent. Nous tenons à les remercier haut et fort : se prononcer sur la place publique est un geste audacieux.


Madame la Ministre, vous serez témoin de l’intérêt que porte la population pour l’art actuel et pour l’art public, mais aussi de son souci quant à la saine gestion des fonds publics. Parmi les cosignataires de notre lettre-pétition : un horticulteur, une infirmière, un conseiller en placement, un courtier immobilier, un biologiste, des membres de la communauté des arts visuels, bien sûr, mais également des gens en provenance de tous les domaines de la création (théâtre, danse, littérature, architecture, design, cinéma, etc.).


Madame St-Pierre, votre silence ajoute à la consternation quant à cette malversation de la RIO et de votre homologue au ministère du Tourisme. En vertu de votre autorité et des compétences liées à votre ministère, Madame St-Pierre, nous sollicitons toujours votre intervention sur la place publique au sujet de ce dossier.


Plus de 380 personnes ont signé la pétition disponible à savoirrecevoir@gmail.com, dont les noms peuvent être consultés sur la page Facebook.

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.