Sols contaminés - L'approche d'Écolosol fait partie de la solution

Depuis quelques semaines, les activités d'Écolosol font l'objet de débats dans les médias. À titre de président, je tiens à préciser quelques éléments sur nos activités afin d'éclairer la discussion.


En opération depuis 2006, Écolosol est une entreprise située dans le Complexe environnemental Point Vert Les Moulins, dans la région de Mascouche, près des autoroutes 640 et 25. Les terrains sur lesquels le site est situé ont été utilisés à des fins de stockage de divers résidus industriels depuis les années 1950.

En 1984, le site a été classé, par le ministère de l'Environnement, comme présentant un potentiel de risque élevé pour la santé publique et la qualité de l'environnement. Entre 1993 et 1994, le site a été décontaminé par le ministère qui a stocké les sols contaminés dans quatre cellules temporaires de confinement. Ces sols contaminés ainsi que des plaques d'hydrocarbures y sont toujours entreposés.

Écolosol a acquis ces terrains en 2000. Et c'est dans ce contexte qu'en 2003, la Commission de protection du territoire agricole du Québec en a autorisé l'usage à des fins autres qu'agricoles. Soulignons qu'Écolosol détient également tous les autorisations, les certificats d'autorisation et les attestations de non-contravention nécessaires à son exploitation, notamment de la municipalité de Mascouche, de la MRC Les Moulins et du ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs.


Pourquoi ce site?

Écolosol fournit un service d'enfouissement et de traitement de certains sols contaminés afin de les rendre admissibles soit à la réutilisation, soit à l'enfouissement sécuritaire, qui durera tant et aussi longtemps que les technologies ne permettront pas de décontaminer les sols efficacement et à un coût raisonnable. Et, surtout, tant et aussi longtemps que ces technologies ne donneront pas assez confiance aux citoyens d'utiliser ces sols décontaminés.

Nos installations sont conçues selon les exigences gouvernementales les plus récentes et les plus sévères, soit celles du Règlement sur l'enfouissement des sols contaminés. Ainsi, notre cellule actuelle de stockage répond aux exigences pour des sols plus contaminés (communément appelés des sols plus grands que le critère C). Ce sont les seules normes de construction en vigueur et les plus exigeantes au Québec. D'ailleurs, nous les avons toutes suivies avec diligence.

Pourquoi avons-nous besoin de sites comme celui d'Écolosol? Parce que pendant très longtemps, nos activités industrielles et commerciales contribuaient à contaminer les sols. Aujourd'hui, nous nous devons de prévenir et également de réparer les actions passées.

Par ailleurs, le choix du site est excellent et c'est celui de moindre impact. Les conditions favorables du terrain, notamment le sol argileux et son éloignement des zones habitées, rendent le site idéal pour ce genre d'activité. De plus, ce site peut difficilement être utilisé à d'autres fins. Qui voudrait cultiver ou se construire sur un ancien dépotoir de résidus industriels, même décontaminé?

La localisation stratégique de ce complexe environnemental comporte un avantage important, soit celui d'être à proximité de grands axes routiers qui desservent la grande région métropolitaine. La courte distance entre les lieux d'excavation des sols contaminés et la cellule d'entreposage réduit la distance de transport et, par conséquent, les impacts négatifs, dont les gaz à effet de serre.

Actuellement, il existe une carence dans le marché de la grande région métropolitaine, puisque les conditions d'exploitation du seul site à Montréal font en sorte que la plupart des sols contaminés plus grands que le critère C doivent déjà être transportés dans d'autres sites. Ces derniers sont localisés en Mauricie, au Centre-du-Québec ou au Saguenay. Qui dit transport dit émissions de gaz à effet de serre.


Protection de l'environnement

Enfin, la troisième raison est évidente. Il faut protéger l'environnement. Les sols contaminés doivent être traités ou confinés dans un lieu sécurisé et autorisé pour éviter d'autres contaminations.

Actuellement, il existe plusieurs options légales pour gérer les sols contaminés au Québec. On peut les traiter sur place, pour en diminuer la contamination. Il est également possible de les traiter dans un lieu autorisé. Dans ce cas, on peut alors les stocker dans des cellules ou les réutiliser ailleurs, à certaines conditions.

Dans la pratique, les sols traités finissent généralement par être entreposés dans des cellules d'enfouissement de sols contaminés ou dans les lieux d'enfouissement de matières résiduelles. Peu de ces sols sont réutilisés parce qu'ils ne trouvent pas preneurs. On peut également, de façon légale, les stocker directement dans des cellules d'enfouissement sécuritaires, sauf certains sols très contaminés (communément appelés des sols contaminés plus grands que le critère D).

Le choix entre ces options dépend du responsable ou du propriétaire des sols contaminés. Ce choix n'appartient pas à Écolosol. Ce sont nos clients qui décident de faire traiter leurs sols ou de les entreposer dans des cellules. Évidemment, ces choix sont avant tout économiques, puisque les coûts ne sont pas les mêmes.

Soyons encore plus clairs. Nous ne refusons jamais de traiter des sols contaminés si le client nous le demande. Mais Écolosol ne peut pas obliger ses clients à traiter leurs sols. Idéalement, tous les sols devraient être traités et revalorisés, dans le vrai sens du terme. D'ailleurs, Écolosol réalise des projets de recherche et de développement dans ce but. Cependant, il n'est pas encore réaliste de penser traiter tous les sols contaminés à un coût raisonnable et d'une façon commercialement rentable.

La réalité, c'est que des sites comme celui d'Écolosol sont nécessaires et qu'il est tout à fait légal de choisir l'entreposage dans des cellules sans traitement pour tous les types de sols contaminés. Actuellement, c'est une bonne option pour protéger notre environnement.

Contrairement aux anciennes pratiques qui consistaient à laisser les contaminants polluer les sols, les cours d'eau et les eaux souterraines, aujourd'hui nous pouvons retirer ces sols contaminés de notre environnement et les mettre dans des sites qui répondent à des normes rigoureuses de gestion pour éviter des pollutions additionnelles.

Notre site peut accueillir des sols contaminés plus grands que le critère C, car il respecte des règles strictes et est soumis à des inspections régulières et à des obligations qui en assurent le bon fonctionnement, et ce, au profit de l'environnement. C'est exactement ce que demande Écolosol, car nous estimons faire partie de la solution.

*****
Normand Trudel - Président, Écolosol


Avis juridique de Ecolosol (pdf)

À voir en vidéo