Brésil, Amérique latine et États-Unis

Bien sûr, on ne peut pas prédire ce qui se serait passé si la France avait gardé le Canada en 1763. La Grande-Bretagne l'aurait-elle attaqué un peu plus tard? Les 13 colonies seraient-elles devenues indépendantes en 1776 ou en 1780? La France révolutionnaire l'aurait-elle échangé contre autre chose?

Ce qui est sûr, c'est que les Portugais du Brésil, les Espagnols de l'Amérique latine et les Anglais des 13 colonies se sont émancipés. Pas les Français du Canada, entraînés dans l'expérience fédérale où leur mise en minorité en a fait des locataires dans leur propre maison. 1837, 1980 et 1995 constituent des tentatives de souveraineté allées nulle part car la fédération est juste assez généreuse pour tempérer l'ardeur des plus timorés. Voilà pourquoi le Québec est un État incomplet ayant pour chef Elizabeth Windsor et ne pouvant changer cet état de fait, car la Constitution de 1982 rend l'abolition de la monarchie plus difficile au Canada qu'au Royaume-Uni!

Nous avons besoin d'immigrants. Ils viennent surtout de pays aux moeurs bien différentes des nôtres. Pouvons-nous en faire des citoyens québécois? Non, car le fédéral leur fait prêter serment à madame Windsor. Doit-on s'étonner que ces immigrants voient les Québécois comme des pleutres?