Lettres: La fatwa

Lettre à Victor-Lévy Beaulieu - Nous habitons une société schizophrène, j'en conviens. Vous en êtes un digne représentant. Victor grand défenseur de Mario Dumont un jour, grand défenseur du Parti québécois le lendemain. Quel accès de folie vous incite-t-il a décréter une fatwa contre Pauline Marois? Je vous cite: «Il m'apparaît urgent que les Québécois francophones, par tous les moyens possibles, livrent à Pauline Marois une guerre sans merci.»

Merci, M. l'ayatollah. Juste une petite question comme ça: un attentat suicide, est-ce acceptable? Je suis d'accord avec vous: il faut purifier le Québec de la saleté de la langue anglaise. Il faut boycotter Montréal l'impur. Merci au grand défenseur de la langue française. Victor, un coup parti, vous n'auriez pas le goût d'ouvrir une mosquée?

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.