Lettres: Vive Les Impatients !

Sans la présence d'esprit d'une amie, je ne serais pas en contact avec cet organisme magnifique que sont Les Impatients. Voilà maintenant plus de quatre ans que je m'intéresse à ces gens qui, jour après jour, tentent de retrouver une certaine dignité et une reconnaissance à travers l'art thérapeutique. Je dois féliciter madame Lorraine Palardy ainsi que son équipe pour nous ouvrir les portes de ce lieu afin de participer à l'encan Parle-moi d'amour, à lire les lettres du très beau coffret Mille mots d'amour, à participer aux différentes expositions... Sans oublier le travail de ceux et celles qui offrent des ateliers de création artistique.

Dans cette société un peu trop «déconnectée», il est important de soutenir cette fondation qui bon an mal an tente de concilier art et thérapie au profit d'une clientèle trop négligée. Tôt ou tard, la société se rendra compte que de ne pas s'occuper de maladie mentale engendrera des coûts sociaux plus importants que l'on n'y pense; madame la ministre Christine St-Pierre devrait le reconnaître et offrir des conditions matérielles et financières décentes et suffisantes. Les artistes devraient aussi offrir leur notoriété à soutenir cet organisme comme le font certains déjà.

C'est pourquoi je me rendrai en compagnie de mon épouse dans les prochains jours miser sur une toile d'un impatient afin de perpétuer l'oeuvre d'une personne qui tente de me rejoindre à travers son art.

Vive Les Impatients!