Lettres: Qu'attendent-ils ?

Quand on me parle du Québec, je pense secteurs forestier et manufacturier. N'est-ce pas notre fierté à nous, les Québécois?

Quand je lis les journaux, je vois notre gouvernement nous dire que «seulement 20 000 emplois ont été perdus». N'est-ce pas énorme? Ces personnes qui ont perdu leur emploi arriveront-elles à en trouver un autre? Le gouvernement tient-il vraiment compte de ces facteurs quand il dit n'avoir qu'un milliard à donner sur trois ans pour soutenir ces secteurs? Je ne crois pas. Je ne suis qu'une simple élève de cinquième secondaire, mais je vois quels sont les impacts de toutes ces fermetures d'usines dans le secteur forestier, car c'est chez nous. C'est dans nos vies. Le gouvernement attendra-t-il que le problème en soit venu à les concerner avant d'agir?

À voir en vidéo