Lettres: Le fédéralisme rentable

Ottawa devait verser 435 millions de dollars à Hydro-Québec à la suite de la crise du verglas de 1998. Dix ans plus tard, rien.

Ottawa a pourtant compensé l'Alberta pour des inondations survenues en 2005, la Colombie-Britannique pour des incendies de forêt en 2003 et le Manitoba pour les débordements de la rivière Rouge en 1997. On apprend ces jours-ci que le dossier serait clos tant à Ottawa qu'à... Québec. Rien de grave: ce ne sont que 435 millions de dollars, soit environ 13 $ par abonné résidentiel d'Hydro-Québec (±89 % des 3 815 126 abonnés en 2007). Au fait, M. Charest, à quand les prochaines hausses de nos factures d'électricité?