Lettres: Où étiez-vous, M. Dumont?

Mais où étiez-vous donc, M. Dumont, ces huit dernières années, pour proposer un moratoire sur le début du cours d'éthique et de culture religieuse? Il y a longtemps que ce cours est annoncé et qu'on se prépare à le donner dans les écoles afin de respecter la diversité de la société québécoise et de favoriser une meilleure connaissance des autres visions du monde.

L'évêque de Québec, le cardinal Marc Ouellet, a au moins une excuse pour réclamer le maintien de l'enseignement religieux à l'école avec des comités de parents catholiques. Il a séjourné loin du Québec pendant plusieurs années et a peut-être été coupé de l'évolution de l'Église québécoise.

Une majorité d'évêques, Mgr Turcotte en tête, est d'avis que l'école ne peut plus garantir les conditions valables pour un enseignement religieux de qualité. Ces évêques estiment que les paroisses sont actuellement les plus aptes, même si c'est de façon inégale, à faire la catéchèse et à assurer la transmission de la foi catholique et des valeurs chrétiennes.

Je suis pour ma part bien engagé en pastorale paroissiale et très fier de voir les parents catholiques et les communautés paroissiales prendre en main la transmission de la foi à leurs enfants. C'est pour moi un signe de maturité et une espérance pour notre Église.