Lettres: Lagacé erre sur l'éducation

Je voudrais réagir à l'entrevue de Patrick Lagacé avec la ministre de l'Éducation, madame Michèle Courchesne, à l'émission Les Francs-Tireurs. J'ai eu à maintes reprises l'occasion d'apprécier le travail de Patrick Lagacé, mais cette fois, j'ai été très déçue de le voir verser dans le populisme et la désinformation crasse.

À titre d'exemple de faussetés, monsieur Lagacé nous a expliqué comment «la réforme, pour ne pas traumatiser les enfants rois, leur avait permis d'écrire chauve-souris sans trait d'union». J'aimerais lui signaler qu'il faisait alors allusion à la réforme de l'orthographe approuvée par l'Académie française en 1990 et non à la réforme de l'éducation au Québec. Oups!

Pour prouver combien cette réforme était selon lui dommageable, il a cité un un texte écrit par une étudiante de cégep qui comptait presqu'une faute d'orthographe à chaque deux mots.

Malheureusement, pour monsieur Lagacé non seulement un tel exemple ne démontre rien, mais en plus, le problème, c'est que cette étudiante n'est aucunement une enfant de la réforme. Reoups!

À voir en vidéo