Lettres: Rabaska: une vision à court terme

La décision du gouvernement libéral est choquante! Comment peut-il autoriser des projets de ports méthaniers tout en faisant la promotion du développement durable et de la protection du protocole de Kyoto?

Qu'y a-t-il de «durable» dans la production d'énergie produite à partir d'hydrocarbure que le Québec ne possède même pas? Ce gouvernement prend les citoyens pour des imbéciles en utilisant des arguments fallacieux, comme la sécurité énergétique et le passage du mazout au gaz naturel, arguments qui témoignent d'une vision à court terme du développement énergétique. Ce développement devrait s'appuyer sur l'énergie éolienne et géothermique, les biocarburants de deuxième génération et l'efficacité énergétique. Le Québec possède des atouts solides pour développer ses domaines d'avenir et assurer son indépendance énergétique. Qu'attendons-nous?

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.