Lettres: Des vandales au festival !

Pensez-vous que certains politiciens sont les meilleurs «péteux de broue»? Si vous étiez à la fontaine de Tourny en face du Parlement de Québec samedi soir, vous savez qu'il y a pire. La fontaine débordait généreusement de bulles, oeuvre d'un mauvais farceur. Comme beaucoup, j'ai immortalisé la scène avec mon appareil photo. Je suis aussi maniaque du Kodak que n'importe quel Japonais. Ce n'est pas la première fois que cela se produit dans les bassins publics. Décidément, il y en a qui ne vieillissent jamais, éternels pré-ados sans jugement et immatures. [...]

J'ai dû passer cinq minutes sur le site à photographier et à observer. La bêtise humaine est comme le savon dans un jet d'eau, elle prend de l'expansion. Le quotient intellectuel d'une foule n'est jamais plus élevé que celui du plus idiot qu'on y trouve. Tous voulaient voir et s'approcher, moi le premier, et certains même prendre un bain de bulles, sauf que c'étaient les invasions barbares. Nombreux étaient ceux qui fonçaient, piétinant les plates-bandes de fleurs au passage. Ils n'avaient qu'à contourner la fontaine pour arriver tout près du but. Quinze secondes plus tard, la mousse n'aurait pas disparu. [...] Je n'ai pas vu que des jeunes se comporter ainsi, et ce n'était pas le cas de tous non plus.

Voilà une ingratitude et une inconscience à faire regretter à M. Simons son inestimable cadeau. Faudrait-il une ville laide et grossière à l'image de ces saccageurs du bien public, une cité où il n'y aurait rien à briser qui ait quelque valeur? Devrons-nous remplacer la fontaine Simons par un modèle Wal-Mart en plastique ou faire comme au Grand Théâtre et remplir le bassin de terre pour y mettre du gazon et quelques fleurs?