Lettres: Un horrible spectacle

Par ses défusions, le gouvernement a plongé Montréal dans un bourbier administratif, et c'est un horrible spectacle de voir les politiciens tenter de régler le chaos en s'en prenant à la culture. Ainsi, on veut taxer les billets de spectacle pour financer un «petit secrétariat» qui chapeautera Montréal pour protéger les minorités contre les abus de la majorité, comme dans toute bonne démocratie, dit le ministre Bachand. Ainsi, le ministre ne voit pas pourquoi Mont-Royal, Côte-Saint-Luc, Beaconsfield et les 12 autres «minorités» paieraient pour la chapelle du Bon-Pasteur...

Le secrétariat servira donc à dresser des listes: on va payer pour ça, on ne veut pas payer pour ça, etc. Un petit centre d'art? Non, ce n'est pas pour tous le monde, ça ne nous intéresse pas... Un jour, ma culture dans ma cour; un autre jour, allons tous ensemble au Festival de jazz. Un jour, le Jardin botanique et le parc Westmount, c'est pour tout le monde! Le lendemain: stop! Westmount, c'est Westmount... Un jour, le beurre; l'autre jour, l'argent du beurre... Il est horrible de voir un ministre cautionner le fait que près de 20 % des citoyens de l'île dictent leurs choix culturels aux autres.

À voir en vidéo