Lettres: À quand une hôtellerie verte ?

J'ai récemment séjourné dans quelques établissements hôteliers des villes de Québec et de Montréal. Grande fut ma déception de constater que dans aucun des établissements visités, il n'y avait de système de recyclage. Bouteilles d'eau vides et papiers de toute sorte y sont abondamment jetés aux ordures, un peu comme dans l'«ancien temps»!

En 2007, compte tenu de l'état de santé environnementale de notre belle Terre, comment peut-on encore se permettre de produire autant de déchets qui seraient pourtant recyclables? Je me suis renseignée auprès du personnel: bien que tout le monde semblait conscient de l'absurdité de la situation et de la nécessité de créer un système de récupération, il n'y avait personne dont cela aurait pu être la responsabilité. Tout le monde se renvoyait la balle dans un dédale exaspérant et bureaucratisé de fonctionnaires consciencieux.

Il devrait y avoir une loi motivant ces établissements à emboîter le pas au mouvement vert actuel. Après tout, il en va de l'avenir de notre planète, de notre avenir à tous!

À voir en vidéo