Lettres: Inflation verbale

Il est tout à fait ridicule d'entendre continuellement les gauchistes québécois traiter l'ADQ de parti d'extrême droite.

Mario Dumont est effectivement à droite de l'échiquier politique québécois, mais il est tout sauf «extrême». On peut ne pas être d'accord avec ses propositions, mais accuser l'ADQ d'extrémisme relève de la malhonnêteté intellectuelle. Ceux qui s'adonnent à de telles affirmations devraient se rendre compte de leur ridicule et corriger leur vocabulaire.

À voir en vidéo