Lettres: Ça suffit !

Politiciens du Québec et d'ailleurs, au cas où vous l'auriez oublié, sachez que nous, citoyens, ne vous payons ni pour faire du théâtre ni pour vous crier des insultes à l'Assemblée nationale ou par médias interposés. Si vous étiez dans une classe du primaire ou même du secondaire, chacun de vous se retrouverait très souvent «en pénitence» au bureau du directeur.

Les enseignants vous feraient copier mille fois cette phrase: «À l'avenir, je respecterai les autres.» Bref, toute forme de réprimande vous serait constamment infligée. Cessez donc votre cirque. Non seulement nous n'en sommes pas dupes, nous en avons la nausée.

Commencez à vous conduire comme des êtres humains responsables, honnêtes et respectueux de vos collègues et de vos électeurs. Vous nous enlevez le goût de vous suivre, car vous n'êtes pas des modèles, ni pour nous ni pour nos enfants. D'ailleurs, comment leur expliquer que vos invectives sont un jeu politique alors qu'on tente de leur inculquer des valeurs de respect?

Personnellement, j'en ai soupé de la politique. Et je n'ai même pas abordé la question de l'honnêteté de vos discours et de vos promesses. Vous aurez fort à faire pour m'intéresser de nouveau à une campagne électorale. Si vous voulez parler de valeurs, commencez par les mettre en application et peut-être que je vous écouterai.

À voir en vidéo