Lettres: Vive Hérouxville !

J'ai immigré ici de France en 1959, le Québec a été bon avec moi.

Je me suis marié au Québec, j'ai fondé une famille au Québec et, aujourd'hui, je profite de mes petits-enfants. Les gens doivent s'adapter à leur terre d'accueil et non le contraire. Il y a quelques années encore, nous n'avions jamais entendu parler d'«accommodements raisonnables». Cela ne voulait pas dire qu'ils n'existaient pas, mais depuis quelque temps, certaines limites ont été franchies et il est normal que les gens se révoltent. Nous n'avons que faire de coutumes d'époques révolues.

NOUVELLE INFOLETTRE

« Le Courrier des idées »

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.