Lettres: Une honte dans le monde démocratique

En réponse à la lettre de Luc Perrier («Détruire le Québec», Le Devoir du 7 novembre 2006), j'aimerais souligner que l'éternelle rengaine du «divisage» de vote et tant qu'à y être l'aberrant vote stratégique fait de notre système de vote, uninominal à un tour, une anomalie et une honte dans le monde démocratique.

En effet, il ne reste que quelques rares pays où l'on vote selon ce système caduque, rétrograde et anticonstitutionnel, dans le sens qu'il ne respecte pas le droit à la Représentation effective tel que cela est stipulé dans la Charte des droits et libertés.

Il nous faut au plus vite un système proportionnel (que tous les partis promettent en élection et oublient une fois au pouvoir).

Un système juste qui fait en sorte que si un parti obtient 10 % du vote, il doit nécessairement refléter la volonté populaire c'est-à-dire avoir 10 % de députés au Parlement. Pas très sorcier. De cette façon, il n'y aurait plus cette tendance malsaine de voter stratégiquement, mais bien pour le parti qui représente le mieux les idées et valeurs des citoyens et citoyennes. Les votes souverainistes seraient ainsi comptabilisés sans toujours passer par un seul et unique parti. C'est ce qu'on appelle une vraie démocratie.

***

Pierre Véronneau

Montréal, le 11 novembre 2006