Lettres: Propagande militariste ? Meuh non.

Je viens tout juste de regarder à RDI une courte cérémonie de transport de la coupe Grey par un hélicoptère de l'armée et des bonshommes habillés en soldats qui filmaient cet épisode glorieux, bien sûr.

Avez-vous remarqué depuis quelques mois l'augmentation du nombre d'images qui passent à la télé afin de valoriser les forces armées? Le tout a débuté avec l'entrée en fonction du «nouveau» gouvernement du Canada, dont les représentants se font régulièrement voir entourés de la valeureuse armée chargée d'aller porter la bonne nouvelle en zone de guerre (Afghanistan).

C'est ainsi que le bon peuple a pu admirer son premier ministre, le ministre de la Défense et même la toute frêle madame Josée Verner, en sa qualité de ministre responsable de l'ACDI, se présenter là où on ouvre les écoles pour les petites filles tout en laissant se répandre de manière fulgurante la culture du pavot. Mais cela est une autre histoire.

Il y a deux semaines, c'était un beau dimanche matin. J'ouvre la télé afin de prendre connaissance des dernières informations. Le poste était branché sur la chaîne de Radio-Canada. L'émission en cours: Le Jour du Seigneur. Un peu de calme, de réflexion et de spiritualité ne peut faire de tort en ce jour généralement consacré au repos.

Pour les intentions de prières, un soldat fait la lecture. Ne me demandez pas quel en était le contenu, car l'image occultait la bonne parole. Quelle était cette image? À la gauche du soldat récitant sa supplique, un confrère revêtu de son uniforme de combat se présente, fièrement, prêt à tirer, le doigt sur la gâchette de la mitraillette.

Deuxième intention de prière. Image: le soldat qui lit le texte est placé entre deux gros canons pointés vers le ciel.

Troisième intention de prière: un char de combat (tank) se situe en arrière-plan.

Dieu (s'Il existe) n'appartient à personne, surtout pas à la soldatesque ni aux terroristes de quelque pays ou religion que ce soit.

***

Serge Longval

Longueuil, le 14 novembre 2006