Lettre: La Loi sur les pensions alimentaires est-elle contestable?

Je suis un père de famille récemment condamné à payer 400 $ par mois pour une pension alimentaire à mes enfants. Je me demande actuellement s'il y aurait des motifs juridiques pour contester la Loi sur les pensions alimentaires.

À mon avis, il y a quelque chose d'inique à être obligé de payer un montant mensuel à quelqu'un qui le dépense pour vous. Oui, mettre au monde des enfants implique des responsabilités, mais en démocratie, à toute responsabilité correspond des droits. Le régime actuel de paiement de pensions alimentaires me semble rompre cet équilibre fragile en faveur de la personne recevant les montants. Ce n'est pas le fait que je doive payer ces sommes mensuelles qui m'offusque. C'est plutôt le fait que quelqu'un avec qui j'ai de grands désaccords, lesquels ayant mené à notre divorce, choisit pour moi comment sera dépensé cet argent. Cela nuit beaucoup à mes capacités de faire valoir mes idées au sujet de l'éducation de mes enfants. De plus, cela m'ôte toute visibilité en tant que pourvoyeur de fond.

Mes enfants ne considèrent pas que je pourvoie à leurs besoins, c'est le gouvernement qui envoie le chèque à leur mère! Devant une ex-conjointe qui a beau jeu de faire valoir ses opinions avec mon argent, je n'ai le droit que de payer et de me taire. Il me semble que cela est une injustice flagrante qui devrait être corrigée.