Lettres: Merci, M. Courville

Je suis désolé de voir toute la polémique déclenchée autour du départ de Léon Courville du conseil d'administration de la Société générale de financement (SGF).

Montréal, le 25 octobre 2002M. Courville a été membre du conseil pendant près de 11 ans ainsi que président du comité sur les ressources humaines et du comité consultatif de SGF Technologie, entre autres.

M. Courville a bien servi la SGF, bénévolement, pendant toutes ces années.

Les mandats au conseil d'administration de la SGF sont d'une durée d'un an, et il est normal qu'il y ait une rotation des membres puisque nous recherchons des gens d'expérience qui représentent les différents secteurs des affaires au Québec ainsi que quelques expertises étrangères.

Au cours des dix dernières années, 44 personnes ont siégé au conseil de la SGF; en moyenne, la durée de leurs mandats aura été de quatre ans.

Cette année, nous avons accueilli les personnes suivantes au conseil: Pierre Bernard, vice-président et directeur général de Solutions Jupiter inc.; Jean Bienvenue, président de Frigo Royal inc.; Michel Boivin, sous-ministre des Ressources naturelles; Normand Legault, président et chef de la direction Grand Prix Formule 1 inc.; Jean-Pierre Mortreux, président et chef de la direction de Thales Avionique du Canada inc.

N'ont pas été renommés: Francine Allaire, ex-présidente et chef de l'exploitation chez Valeurs mobilières Desjardins; Me Marc-André Bédard, ancien ministre du gouvernement du Québec; Léon Courville, ex-président et chef de l'exploitation de la BNC.

Encore une fois, M. Courville, je vous remercie pour votre contribution à la SGF.