Lettres: Le Québec et les syndicats

Le titre de l'article «Les Québécois doutent de l'utilité des syndicats» (Le Devoir, les samedi 1er et dimanche 2 juillet 2006) est très décevant, non pas parce qu'il reflète une situation antisyndicale mais parce qu'il est carrément faux.

D'après le sondage CROP dont sont tirées ces statistiques et qui est cité dans cet article, 59 % des Québécois trouvent les organisations syndicales «très ou assez utiles» à l'évolution de la société québécoise. Le titre aurait donc dû être celui-ci: «Les Québécois trouvent les syndicats utiles.»

Une correction, s'il vous plaît.