Lettres: Bonne fête, Canada !

Le 1er juillet, le voisin du Sud décide de faire un cadeau au Canada.

Il signe un règlement au conflit sur le bois d'oeuvre et décide de rembourser 80 % de l'argent qu'il n'avait pas le droit de prendre (décisions multiples des tribunaux commerciaux). Bonne fête, Canada! Thank you very much. Depuis longtemps, ça titille le voisin que la balance commerciale ne soit pas à son avantage. Il cherche des moyens de réduire cette différence. Il a alors décidé d'imposer une nouvelle taxe sur le bois d'oeuvre et ainsi empocher 5,3 milliards. Il continuait de se creuser la tête et se demandait ce qui le distinguait, ce qu'il faisait de bien. Il trouve vite la réponse: faire la guerre. C'est dans ce contexte que le Canada annonce qu'il dépensera 15 milliards pour de l'équipement militaire. Le voisin est content car c'est lui qui fournira les avions, les hélicoptères, les camions et une portion des bateaux.

Et vous, me laisseriez-vous prendre 100 $ dans vos poches pour que je vous achète un cadeau à 25 piastres?

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.