Lettres: 90 minutes de plus ?

Lettre à Jean-Marc Fournier, ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport

Le conseil d'établissement de l'école Sainte-Famille de la commission scolaire du Val-des-Cerfs, à Granby, tient à vous exprimer son désaccord à propos de l'ajout de 90 minutes de temps d'enseignement au primaire à compter de septembre 2006, mesure qui a été décrétée par votre gouvernement en même temps que l'insertion de l'anglais parmi les matières à enseigner dès la première année du primaire.

Nous considérons que cette mesure ne répond à aucun des besoins depuis longtemps exprimés dans le réseau. À notre avis, les sommes d'argent récurrentes qui seront dorénavant consacrées à ce temps d'enseignement supplémentaire seraient beaucoup mieux investies si elles servaient à l'allégement des groupes et au financement de moyens d'encadrement des élèves en difficulté.

Comme vous le savez, la clientèle s'alourdit d'année en année. Devant ce phénomène de société, ce n'est certainement pas en gardant les élèves 90 minutes de plus par semaine dans des locaux bondés qu'on améliorera leur rendement, bien au contraire. Les enseignantes vous le diront: les élèves ont déjà du mal à se supporter entre eux pendant toute une journée d'école.

En outre, l'ajout de ces 90 minutes a obligé des directions d'école à chambarder l'horaire quotidien et à faire des choix douloureux, comme celui de supprimer une récréation. Heureusement, à l'école Sainte-Famille, nous avons pu éviter cela, mais le service de garde est durement affecté par ces changements.

Nous souhaitons, M. le ministre, que votre gouvernement saura donner rapidement un coup de barre s'il s'avérait, comme nous l'anticipons, que l'augmentation du temps d'enseignement ne donne aucun résultat souhaitable au cours de l'année scolaire 2006-07.

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.