Lettres: Une image forte !

Je viens de voir à RDI quelque chose de complètement fou. L'image est forte, et cela vaut la peine de voir comment on prépare les esprits pour la guerre!

Lors d'une conférence de presse, Michael Fortier, le sénateur temporaire chargé de dépenser à bon escient nos impôts, et l'ex-lobbyiste actuel ministre de la Défense, Gordon O'Connor, font belle figure en annonçant l'achat d'hélicoptères. Jusque-là, rien de plus normal.

Cependant, ils sont entourés de soldats armés jusqu'aux dents (on n'est pas habitué à cela au Canada). La plupart du temps, le caméraman filme quatre soldats en plan rapproché. Par la suite, la caméra recule et on voit une douzaine de soldats bien armés et bien entourés de beaux chars blindés qui ont l'air tout neufs.

Il est vrai que dans une vie antérieure, l'actuel ministre de la Défense était lobbyiste pour une compagnie d'armements. Par conséquent, ses conseillers en communication se sont assurés qu'il ne soit pas trop dépaysé en le plongeant dans un authentique décor de campagne quasi bucolique.

En passant, c'est la première fois que je vois des soldats manifestement armés se présenter à une conférence de presse. Dois-je en conclure qu'on prépare les esprits aux saloperies guerrières à venir? Dois-je prendre conscience de la possibilité que les missions de paix sont appelées à disparaître?

Cela se peut bien car, depuis peu, le Canada ne fait plus partie des Casques bleus. Ils sont devenus verts au lavage (de cerveau) dont on nous gratifie [...].

Je suis édifié. Vivement qu'on m'achète des hélicos à bombardements propres, propres et virtuels, de beaux gros camions neufs et biens d'autres bébelles militaires. Quand je pense que Jean Chrétien avait mis en garde les enfants qui manipulent des bombes atomiques dans leur salon... Vous vous rappelez?

Bref, stratégie de communication efficace, deux milliards pour des hélicoptères... Wow! Quel beau show!

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.