Lettres: Le sens de l'humour de Dieu

«Dieu a créé l'homme à son image» (Genèse, chapitres 1 et 2), c'est donc qu'il autorise sa représentation en tant qu'homme, sinon il ne nous aurait certainement pas fait à son image. Nous voir, c'est le voir, si nous croyons que nous sommes à son image! Simple logique.

Cependant, comme nous ne pouvons pas nous revendiquer son égal en sagesse, on en est en quelque sorte une caricature. Là aussi, simple logique. Mais il nous accepte quand même, comme ses enfants, dans sa grande bonté! C'est dire que Dieu, du moins le mien, est amour, mais qu'il a surtout le sens de l'humour. D'ailleurs, si Dieu sait tout, s'il n'avait pas le sens de l'humour et un amour infini, il ne nous aurait jamais créés avec toutes nos faiblesses! Que doit-il penser de voir ses «enfants», monothéistes ou non mais croyants, se battre ainsi entre eux en son nom?

Si nous sommes tous ses enfants, même les caricaturistes seront assis à sa table un jour. Alors, qui peut dire que Dieu n'a pas le sens de l'humour, et qui peut condamner un de ses enfants à sa place parce qu'il a fait une caricature de lui ou d'un des siens? N'est-il pas amour, bonté et miséricorde? Si c'est le cas, je ne vois pas pourquoi il n'aurait pas le sens de l'humour lui aussi et ne passerait pas outre quelques dessins, le sourire en coin. Comme la plupart de ses enfants d'ailleurs!

NOUVELLE INFOLETTRE

« Le Courrier des idées »

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.