Lettres: Un nouveau nom pour l'aéroport de Montréal?

Je n'arrive pas à contenir mon étonnement devant le nouveau nom utilisé pour désigner ce que je croyais être l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau. Le feuillet publicitaire inséré dans l'édition du Devoir des 28 et 29 janvier et publié par les autorités de cet aéroport à la gloire des travaux qu'ils y ont faits (et qui ne sont d'ailleurs pas encore terminés) nous informe que cet aéroport se nommerait «l'aéroport international Montréal-Trudeau». Quelle appellation mièvre, sans justification et surtout sans signification!

En premier lieu, je ne me souviens pas d'avoir été informé d'un nouveau baptême officiel pour cet aéroport auquel, selon mon meilleur souvenir, le gouvernement canadien a décidé, il y a un peu plus d'un an, de donner le nom de l'ancien premier ministre Pierre Elliott Trudeau.

En deuxième lieu, cette nouvelle appellation de l'aéroport, en espérant qu'elle ne soit pas officielle, ne rend pas justice à l'intention du gouvernement canadien ni, surtout, à la mémoire de l'ancien premier ministre, que les autorités canadiennes avaient décidé d'honorer de cette façon.

Quelqu'un aurait-il la brillante idée de rebaptiser le parc Jean-Drapeau en l'affublant du nom de parc Drapeau, de convertir le barrage Daniel-Johnson en barrage Johnson ou de faire du boulevard René-Lévesque un boulevard Lévesque? Non seulement cela n'aurait plus de sens, ce serait aussi une insulte à la mémoire de ces grands citoyens.

En troisième lieu, quelqu'un oserait-il suggérer que l'aéroport John F. Kennedy devienne tout simplement l'aéroport Kennedy ou que l'aéroport Jean-Lesage devienne l'aéroport Lesage, voire l'aéroport Québec-Lesage?

Les dirigeants de la société Aéroports de Montréal, responsables de ce cahier publicitaire et probablement de cette nouvelle appellation pour l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau, pourraient-ils nous éclairer à ce sujet?

NOUVELLE INFOLETTRE

« Le Courrier des idées »

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.