Lettres: Les 25 ans de Tel-Jeunes au Québec

Le 2 février marquera le 25e anniversaire de l'organisme Générations, qui chapeaute le service d'appels téléphoniques Tel-Jeunes et la ligne Parents. Depuis, les jeunes qui vivent des difficultés ou qui veulent parler, se confier et obtenir de l'aide peuvent compter sur les services de professionnels qui les écoutent, les soutiennent et les encouragent par leurs conseils.

Le travail qui se fait dans cet organisme mérite d'être souligné pour sa constance, son professionnalisme et sa solidité. Sans relâche, des intervenants répondent aux inquiétudes et aux questions des jeunes à toute heure du jour ou de la nuit, sept jours sur sept.

Cet organisme est essentiel et dispose d'une connaissance unique des problèmes et des rêves des jeunes du Québec, qui ont sûrement évolué depuis 25 ans mais qui démontrent encore leur recherche d'une oreille attentive.

Avec Tel-Jeunes, les jeunes ne sont jamais seuls. Ils peuvent appeler et communiquer par courriel. Ils ont un site bien à eux, avec plein de témoignages de jeunes comme eux qui expriment simplement et efficacement ce qu'ils vivent.

Je voulais souligner cet anniversaire et rendre hommage à Jocelyn Paiement, qui a lancé ce projet devenu depuis un incontournable pour les jeunes. Jocelyn poursuit encore son engagement en étant l'organisateur d'une des plus belles activités-bénéfice de Montréal, le traditionnel lunch aux homards du troisième vendredi du mois de juin de chaque année, qui rassemble près de 4000 personnes et assure une base financière à Générations. Il faut aussi rendre hommage à Céline Muloin, qui s'est jointe à cet organisme l'année suivant sa fondation et en est aujourd'hui la présidente-directrice générale.

Bravo et merci à eux et aux intervenants qui assurent ce service indispensable et magique.

NOUVELLE INFOLETTRE

« Le Courrier des idées »

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.