Jeux d’eau

Avant les compétitions de plongeon se tient une séance d’entraînement et de réchauffement ouverte à tous.
Photo: Éric Desrosiers Le Devoir Avant les compétitions de plongeon se tient une séance d’entraînement et de réchauffement ouverte à tous.

C’est l’un de ces moments où les Olympiques ont vraiment l’air de jeux.

Avant les compétitions de plongeon se tient une séance d’entraînement et d'échauffement qui n’est pas réservée aux athlètes qui s’apprêtent à se battre pour une médaille. C’est l’occasion pour des dizaines de plongeurs de gravir les marches qui mènent aux différents tremplins et plateformes, d’exécuter de manière appliquée ou détendue, seuls ou à deux, des plongeons plus ou moins compliqués et de reprendre, tout de suite sortis de l’eau, une place au bout de la file pour recommencer, dans une ronde joyeuse et continue. Meublée d’une musique rythmée (le DJ avait un faible pour le vieux groupe rock AC / DC ce jour-là), la scène tient d’un croisement entre la séance d'échauffement et de tirs au but avant un match de hockey professionnel et une journée chaude d’été à la piscine municipale.

Les organisateurs de la compétition doivent d’ailleurs s’y reprendre à plus d’une fois avant d’obtenir des plongeurs qu’ils ne remontent sur les tremplins et sortent de l’eau afin de pouvoir passer aux choses sérieuses.

Ce reportage a été financé grâce au soutien du Fonds de journalisme international Transat-Le Devoir.

À voir en vidéo