La liste de lecture de Francine Pelletier

La liste de lecture du premier ministre François Legault a fait couler beaucoup d’encre — et de mots ! — dans les derniers jours… Deux de nos chroniqueurs, d’horizons politiques différents, ont accepté à leur tour de se prêter au jeu. Envie de confronter vos idées à leurs sources de réflexion ?

1. Les identités meurtrières

Amin Maalouf, Livre de poche, Paris, 2001, 189 pages

Que signifie le besoin d’appartenance collective ? Le romancier franco-libanais met le doigt sur les « blessures » qui composent trop souvent l’identité humaine.

2. Le lambeau

Philippe Lançon, Gallimard, Paris, 2018, 512 pages

Avant tout la descente aux enfers d’un homme soudainement coupé en deux : celui d’avant l’attentat de Charlie Hebdo et celui d’après. Terrifiant et inoubliable.

3. Une éducation (V.F. de Educated)

Tara Westover, Livre de poche, Paris, 2020, 568 pages

Vous voulez une démonstration tangible de l’utilité profonde de l’éducation ? Lisez ce récit d’une jeune mormone privée d’école jusqu’à 17 ans.

4. Pauvres petits chagrins (V.F. de All My Puny Sorrows)

Miriam Toews, Boréal, Montréal, 2015, 384 pages

Une des romancières les plus originales du Canada anglais raconte le suicide de sa sœur avec tellement de candeur, d’amour et même d’humour qu’on en ressort éblouis.

5. Purge

Sofia Oksanen, Stock, Paris, 2010, 408 pages

Une petite ville estonienne au moment de l’effondrement de l’Union soviétique. Une histoire au grand souffle qui n’est pas sans rappeler Tolstoï.

6. Ce jour-là

Josée Boileau, Éditions La Presse, Montréal, 2019

Magnifique hommage aux 14 femmes tuées à Polytechnique, c’est aussi une méticuleuse mise en contexte d’un événement qui résonne encore.

7. Poèmes anglais / Le pays de personne / La fissure de la fiction

Patrice Desbiens, Prise de parole, Sudbury, 2010, 225 pages

Franco-Ontarien de Sudbury, Patrice Desbiens est néanmoins un des plus grands poètes de la francophonie — où qu’elle se trouve.

8. Cent ans de solitude

Gabriel García Márquez, Points, Paris, 1995, 480 pages

Saga inoubliable, dont la première phrase ne s’oublie pas non plus : « Bien des années plus tard, face au peloton d’exécution, le colonel Aureliano Buendía devait se rappeler ce lointain après-midi au cours duquel son père l’emmena faire connaissance avec la glace. »

9. Darkness Visible : A Memoir of Madness

William Styron, Random House, New York, 1992

L’auteur du Choix de Sophie livre ici un récit magistral sur la dépression. Un des derniers livres écrits avant sa mort, possiblement son plus grand.

10. Mélancolies identitaires

Mark Fortier, Lux, Montréal, 2019, 176 pages

L’auteur décortique l’œuvre de Mathieu Bock-Côté, l’homme dont le nom est sur toutes les lèvres, après une année complète à le lire assidûment.

23 commentaires
  • Nadia Alexan - Abonnée 5 décembre 2020 01 h 56

    Voici ma liste de lecture:

    1.Mariana Mazuccato: The Entrepreneurial State: debunking public vs. private sector myths. L'État entrepreneurial: démystifier les mythes du secteur public par rapport au secteur privé (Anthem 2013)
    Le livre démystifie complètement le mythe d'un État bureaucratique lourd contre un secteur privé dynamique et innovant. Dans une série d'études de cas - de l'informatique, de la biotechnologie, de la nanotechnologie à la technologie verte émergente d'aujourd'hui - le professeur Mazzucato montre que le contraire est vrai: le secteur privé ne trouve le courage d'investir qu'après qu'un État entrepreneur a fait les investissements à haut risque. Dans un chapitre intensément étudié, elle révèle que chaque technologie qui rend l'iPhone si «intelligent» a été financée par le gouvernement: Internet, le GPS, son écran tactile et le Siri à commande vocale.
    2. Stephanie Kelton: The Deficit Myth: Modern Monetary Theory and the Birth of the People's Economy. 2020.
    La brillante exploration de la théorie monétaire moderne (MMT) par Stephanie Kelton change radicalement notre compréhension de la meilleure façon de traiter des problèmes cruciaux allant de la pauvreté et des inégalités à la création d'emplois, à l'expansion de la couverture des soins de santé, au changement climatique et à la construction d'infrastructures résilientes.
    3. Yuval Noah Harari: 21 Lessons for the 21st Century. Le 21e siècle apportera des changements et des défis que les humains n'ont jamais rencontrés auparavant. Le mondialisme et les innovations technologiques modifient les structures des sociétés du monde entier - et les changements se produisent rapidement. Si les gens ne font pas face à ces défis et ne contribuent pas à façonner l'avenir, le monde pourrait avoir une classe de travailleurs obsolètes dont les emplois ont été automatisés et les gens pourraient perdre leur capacité à prendre leurs propres décisions.

    • Jean-Charles Morin - Abonné 5 décembre 2020 15 h 31

      Enfin quelqu'un qui s'intéresse à l'économie. Merci pour vos suggestions.

  • Denis Drapeau - Abonné 5 décembre 2020 08 h 30

    Deux auteurs québécois sur 10, bravo !

    C'est un bon début pour tenter de comprendre les francophones du Québec. Bon, il est vrai que les deux livres choisis révèlent une image négative du Québec qui vous caractérise si bien mais, avec un peu de chance nourrit d’espoir, votre sélection 2021 pourrait nous surprendre si elle devait comporter au moins un livre donnant du Québec une image positive. Allez Mme Pelletier, surprenez-nous !

    Bonne année 2021.

  • Marc Therrien - Abonné 5 décembre 2020 10 h 55

    Il pourrait y manquer "Le Procès" de Franz Kafka


    Je ne sais pas si Francine Pelletier a lu « Le Procès » de Franz Kafka. Il pourrait arriver bientôt, dans ce monde étouffant de la pensée totalisante qui se veut conviviale et sécuritaire, qu’un professionnel de la chronique d’opinion en décompensation nerveuse voulant se protéger de l’arbitraire et des procès d’intention publics, déclare : « Je suis innocent! » et la foule réunie dans la chambre d’écho de lui répondre : « Innocent de quoi? »

    Marc Therrien

  • Alain Lépine - Abonné 5 décembre 2020 11 h 23

    Suggestions de lecture

    Madame Alexan,

    Vos suggestions de lecture sont-elles disponibles en français?

    • Nadia Alexan - Abonnée 5 décembre 2020 15 h 16

      Je ne sais pas vraiment. Ma liste est trop longue pour l'espace limité de commentaires. Mais voici quelques livres que j'ai lus en français:
      4: Alain Deneault: Bande de Colons
      5. Daniel Baril et Norman Baillargeon: La Face cachée du cours d'Éthique et culture religieuse.
      6. Jérôme Blanchet-Gravel: La face cachée du multiculturalisme.
      7. Brigitte Alepin: Ces riches qui ne paient pas d'impôts
      8. Nadia El-Mabrouk: Notre Laïcité.
      9. Philippe D'Iribarne: Isamophobie, intoxication idéologique.
      10. Amin Maalouf: Le naufrage des civilisations.
      Et beaucoup d'autres.....

  • Dominique Boucher - Abonné 5 décembre 2020 11 h 35

    Comment?

    Comment? Pas un seul commentaire pour expliquer à Madame Pelletier que sa liste «de gauche» est «complètement pourrie»? Jʼsuis déçu.

    Je vais quand même me permettre de noter que les deux livres de sa liste écrits par des Québécois portent respectivement sur la tuerie de Polytechnique et le gros méchant Mathieu Bock-Côté. Ça va pas bien...

    Jean-Marc Gélineau, Montréal

    • Marc Therrien - Abonné 5 décembre 2020 15 h 44

      Il reste encore beaucoup de temps aux commentateurs pour peut-être arriver à votre souhait. Je ne sais pas si ça les aiderait que vous formuliez quelques critères à partir desquels on peut juger que ces lectures sont « complètement pourries ».

      Marc Therrien

    • Dominique Boucher - Abonné 5 décembre 2020 17 h 21

      @ Monsieur Marc Therrien

      Explication: Mon deuxièeme paragraphe est une amicale observation, sans plus. Les parenthèse entourant «de gauche» et «complètement pourrie» sont là pour dénoter l’ironie, ironie qui vise — amicalement aussi —les commentateurs qui ont mal réagi à mon commentaire où je disais trouver intéressante la liste de la chroniqueuse Émilie Nicolas (même si elle m'énerve un peu parfois)...

      Jean-Marc Gélineau, Montréal

    • Robert Beauchamp - Abonné 5 décembre 2020 22 h 06

      Vous pouvez trouver l'essai de Yuval Noah Harari « 21 leçons pour le XXIe siècle », paru chez Albin Michel dans toutes les bonnes librairies du Québec.