Pourquoi j’adore Jeff Fillion

Jeudi, je crois, j’ai écouté Jeff Fillion. On m’avait dit : « Écoute-le donc, il réussit à vomir des bêtises à propos de Réjean Ducharme. »   Je vais vous faire un aveu : chaque fois que je l’écoute, il me fait rire, ce Fillion. J’ai l’impression, à...

La couverture de la COVID-19 et les 7 premiers articles sont gratuits.

Vous devez avoir un compte pour en profiter.

Créer un compte

?Déjà abonné? .

44 commentaires
  • Denis Paquette - Abonné 28 août 2017 01 h 00

    Déja Marx les avait bien identifiés

    Le malheur c'est je crois qu'il y a de plus en plus de gens qui appartiennent a cette marginalité, que j'ai envie de qualifier d'attardés, peut être la vie est-elle devenue trop complexe pour certaine gens, enfin, ceux que les marxistes nommaient lumpenprolétariat ou le sous proplétariat, ceux qu'ils appelaient les déclassés, sachant bien que certains n'auront jamais accès a certaines connaissances

    • Marc Therrien - Abonné 28 août 2017 12 h 15

      Et je ne sais pas si à leur époque le jeune Nietzsche s’entendait bien avec Marx qui avait l’âge d’être son père.

      Dans «Ainsi parlait Zarathoustra» Nietzsche avait lancé cet avertissement :
      «Hommes supérieurs, apprenez de moi ceci : sur la place publique personne ne croit à l’homme supérieur. Et si vous voulez parler sur la place publique, à votre guise ! Mais la populace cligne de l’œil : « Nous sommes tous égaux».»

      C'est ainsi qu'on se peut demander si la valeur du plus petit dénominateur commun de la foule s'est élevée un peu depuis la fin des années 1800.

      Marc Therrien

  • Robert Morin - Abonné 28 août 2017 06 h 56

    Un infini MERCI...

    ... pour cette précieuse contribution à une meilleure connaissance des origines du «mystère de Québec»!

    • Josée Duplessis - Abonnée 29 août 2017 07 h 19

      Et j'ajouterais ''du monde'' car le Québec n'est pas unique dans cette situation.

  • Anne Sarrasin - Abonnée 28 août 2017 07 h 36

    Gaspillage...

    ... d'espace que ces lignes consacrées à cet énergumène insignifiant.

    • Jacques Patenaude - Abonné 28 août 2017 08 h 51

      Au contraire cet article nous fait réaliser que ce Filion est un foutu bon humoriste. On a juste pas la culture pour comprendre ses Joke.

      C'est du Elvis Gratton 2.0 . On avait pas compris....

    • Gilbert Turp - Abonné 28 août 2017 09 h 08

      Au contraire, ça me parait un sain exercice de regard critique appliqué. Je me disais que j'allais faire lire ça à mes étudiants ce matin.
      En plus, c'est comique de noter qu'un J-F critique un autre J-F.

    • Gilles Théberge - Abonné 28 août 2017 14 h 41

      Au contraire, je n'ai jamais vu un texte qui aussi clairement signifie que celui qui se croit roi, est nu!

  • Blouin Philippe - Abonné 28 août 2017 07 h 48

    Sourire

    Ceci a fait le bonheur de mon lundi matin...

  • Danielle Houle - Abonnée 28 août 2017 07 h 49

    Jeff est le Dieu de Québec

    Vous avez tout à fait compris et bien décrit ce personnage iconoclaste et ridicule. Le hic, c'est que pour une grosse majorité des habitants de la ville de Québec, il est un dieu. Et si un matin dieu dit à ses fidèles de se "garrocher" dans le fleuve, ils vont le faire. Si dieu leur dit de voter Couillard, ils vont le faire. Si dieu leur dit que Barrette est un grand humaniste qui a guéri le système de santé, ils vont le croire. Il est un bouffon, mais dangereux - tout à fait comme le bouffon américain qu'est Trump.

    • Éric Alvarez - Inscrit 28 août 2017 09 h 21

      Majorité? À moins que cela ait changé récemment, il n'était même pas premier dans sa case-horaire. Il n'a jamais été majoritatire de toute façon (pour l'anecdote, il s'est déjà présenté à la mairie et a fait environ 10%). Mais sa "clique" est probablement la plus "bruyante".

    • Renaud Martel - Abonné 28 août 2017 10 h 18

      Une grosse majorité des habitants de la ville de Québec, vraiment? Je dirais une certaine partie des habitants de cette ville comme une certaine partie des habitants du reste de la province. Voir des ignorants partout, c'est nettement exagéré. La partisanerie, comme bien d'autres choses, n'a pas de classe sociale ni de "classe d'éducation". Prendre du recul pourrait aider à améliorer votre perception je pense.

    • Robert Laroche - Abonné 28 août 2017 11 h 26

      Je crois qu'il faut mette un peu de nuance dans les généralisations. Si Jeff Filion a un fan club à Québec qui font du bruit comme lui je ne crois pas que ce soit la grosse majorité. Il peut y avoir danger de souffrir du complexe de tout savoir ... comme Jeff Filion d'ailleurs.

    • Guy Ducharme - Abonné 29 août 2017 12 h 02

      J'habite Québec et Jeff Filion n'est pas mon dieu. Parmi les gens de Québec que je connais, personne n'a Jeff Filion comme dieu, personne ne lui prête la moindre attention. Je ne nie pas qu'une frange de la population puisse être attirée par les propos outranciers véhiculés par les radios poubelles, mais croyez-le ou non, il existe aussi, à Québec, des gens réfléchis, plutôt progressistes, que de tels propos répugnent. Avant de laisser entendre que Québec est un repaire d'attardés, il vaudrait mieux se donner la peine de mieux connaître les gens de Québec, de manière à pouvoir en parler avec discernement.