Quoi voir à Osheaga ce vendredi soir? Nos trois suggestions.

Le festival Osheaga débute ce vendredi, et Le Devoir sera sur place les trois jours de l’événement musical. Voici trois choix pour vous aider dans le défrichage de la programmation de ce vendredi.

Le gros nom

 

Lorde est la tête d’affiche de ce premier jour d’Osheaga. Quand, comme elle, on monte au sommet très vite à un jeune âge, ça passe ou ça casse. Lorde, 20 ans, s’est nourrie joliment de la chaleur de l’ascension et du froid de la solitude qui l’accompagne.


Sur la scène de la Rivière, 21 h 45-22 h 50

 

La découverte

 

La jeune Grace Mitchell soufflera ses 20 bougies samedi, au lendemain de son concert à Osheaga. Native de Portland, en Oregon, elle est un peu punk dans l’âme. Sa musique n’en est pas pour autant hétéroclite, Mitchell livrant un bon rock accrocheur à la Metric.


Sur la scène Verte Sonnet, 13 h 30-14 h 05

 

Le choix franco

 

Le groupe rock tout féminin Vulvets aime visiblement les guitares surf et garage, avec un amour pour le rock pressé sur vinyle. Les quatre musiciennes n’en sont pas à leurs premières armes en musique, mais le groupe est encore tout vert — on a pu les voir aux Francouvertes cette année.


Sur la scène des Arbres, 13 h 15-13 h 50.