Quoi voir aux Francos ce soir? Nos trois choix.

L'artiste montréalais Bernhari
Photo: Annick MH De Carufel Le Devoir L'artiste montréalais Bernhari

À l’intérieur

 

Le Montréalais Bernhari, à la voix aérienne et voilée, livre une pop tourmentée, baignée dans les sonorités de clavier. Il a le sens de la mélodie très développé, comme le révèle sa pièce Toujours toujours. Le musicien vient par ailleurs de signer avec l’étiquette française Arista pour partir à l’assaut du public européen. En première partie : la Française Fishbach.

 

À L’Astral, 19 h 30.

 

À l’extérieur

 

Quelque part entre Montréal, Paris et Dakar, Dubmatique a frappé fort en 1997 avec son disque La force de comprendre. Le trio composé d’O.TMC, Disoul et de DJ Choice livrait un rap classique, dans les sillons de MC Solaar et d’Alliance Ethnik. Le groupe aura lancé cinq disques au total, et on imagine qu’ils garderont la crème de la crème pour leur passage aux Francos.

 

Sur la place des Festivals, 18 h.

 

À découvrir

 

Choisir Nord comme nom d’artiste rend les choses un peu ardues quand vient le temps des recherches en ligne. Alors, googlez plutôt le vrai nom du musicien français Xavier Feugray. Le lauréat du volet français du prix Félix-Leclerc 2016 intègre des sonorités électroniques simples à une chanson qui peut évoquer celle de Miossec. Pensez aussi au projet solo du chanteur de Louise Attaque, Gaétan Roussel.

 

À l’angle Clark et Jeanne-Mance, 22 h.

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.