Santé: Embrasse-moi

Bons baisers de la Saint-Valentin! Aurez-vous bonne haleine pour vous abandonner ou bien craindrez-vous le jugement amoureux ou la contamination? Il y a des gens qui mâchouillent de la gomme à coeur de journée parce qu'ils craignent de puer de la bouche. Caries? Bactéries dans les dents? Mauvaise digestion? Ajoutez à cela le manque d'estime de soi, s'il faut en croire un dentiste entendu à la télé des deux filles le matin!

Il est vrai qu'une personne qui sait que sa mauvaise haleine la précède se sentira socialement handicapée et finira par parler entre ses dents... Les conséquences psychologiques d'une mauvaise haleine ne doivent certes pas être sous-estimées, mais on accuse même le stress d'être en cause. Aussi bien dire que le yoga est la solution, c'est vrai dans tout!

D'abord, vous brossez-vous la langue? C'est bien beau, le brossage de dents — idem des dentiers —, mais on peut se brosser le palais, les gencives (vers la dent), l'intérieur des joues et la langue en partant du fond: il existe même un petit grattoir — un gratte-langue — pour adoucir le travail, parlez-en à votre dentiste, car une brosse à dents au fond de la gorge, c'est plutôt désagréable, essayez, vous verrez! Les dépôts sur la langue se forment surtout la nuit, quand la sécrétion de salive est moindre: ça me rappelle les pubs de rince-bouche où on voyait une espèce de gorille qui s'étirait dans le lit au petit jour... Il aurait mieux fait de boire de l'eau avant de se coucher!

Se rend-on compte qu'on a mauvaise haleine? Pas toujours: on est parfois incommodé par ses propres odeurs corporelles, mais il faut que ça sente fort! Sinon, ce sont les autres qui nous renseignent par leurs comportements bizarres. Doit-on prendre un bain de gorge, comme disent nos cousins qui, eux, se gargarisent avec les mots? S'il y a trop d'alcool dans la solution, on court après le cancer, à très long terme bien entendu. Sans compter que l'alcool assèche les muqueuses.

En lisant les étiquettes, on peut choisir quelque chose de plus sain, mais on peut aussi opter pour la branche de persil en fin de repas, un peu de fenouil (j'ai acheté des graines de fenouil, ça traînait dans une jolie boîte près de la caisse chez le quincaillier et, ma foi, c'est vrai que c'est rafraîchissant). La menthe est un classique: on peut mélanger quelques gouttes d'huile essentielle de menthe avec de l'extrait d'hamamélis et de l'eau pour s'en faire un gargarisme pas méchant, naturel et artisanal. Encore faut-il aimer faire des glouglous.

Y a-t-il des gens qui ignorent aujourd'hui l'usage de la soie dentaire? Le tartre est une cause célèbre. Maintenant qu'on nous a inventé de la soie dentaire blanchissante, du dentifrice qui promet 12 heures d'haleine fraîche, du dentifrice qui annonce la totale (blanc, frais, propre... ), on a de beaux espoirs, mais enfin, si on a des caries, des gencives malades, des obturations abîmées, des dents creuses...

Il y a des nids-de-poule dans les rues de Montréal, mais le trafic est parfois intense dans nos bouches, où les nids de déchets alimentaires prolifèrent! Mauvaises odeurs, que pas une gomme à mâcher ne viendra enrayer durablement. Ces haleines artificielles camouflent mais ne durent pas, comme vous l'avez déjà remarqué.

Des études cliniques ont montré que c'est vers la luette que ça se gâte, mais de manière générale, c'est dans la bouche qu'on cultive les bactéries de la mauvaise haleine — dites «halitose» pour faire savant.. Vous lirez que les problèmes de digestion ont très peu à y voir, mais attendez votre prochaine crise de foie avant de m'en reparler!

Facteurs aggravants: le tabac, bien entendu, l'alcool et le café, ces incriminés habituels, mais surtout le manque d'eau, encore et toujours! Pour l'haleine, une bouche sèche invite à la multiplication des indésirables; mieux vaut être bien pourvu en salive, un agent de nettoyage en soi. Les médicaments peuvent assécher la bouche, notamment les antidépresseurs, les pilules pour contrôler la tension, les bêtabloquants... Une congestion nasale ou une sinusite, une infection pulmonaire ou un ulcère également.

On dit aussi qu'une alimentation riche en protéines peut nuire à notre haleine, et vous pensez que l'ail ou les oignons sont à proscrire — mais si vous digérez bien, ça ne gêne pas. Les odeurs des aliments sont évaporées par les poumons et, bien évidemment, si vous parsemez la soirée de rots qui exhalent votre souper, c'est une autre histoire...

L'halitose peut aussi être un symptôme d'une vraie maladie, quelque chose de costaud comme un cancer — c'est rare, et il y a généralement d'autres symptômes, mais c'est tout de même une bonne raison pour chercher la cause de sa mauvaise haleine. Le doc vous fera souffler par le nez puis par la bouche pour déterminer l'origine, ensuite, on agira sur la cause. J'ai lu qu'on peut soi-même lécher son poignet, laisser la salive sécher et sentir pour vérifier si c'est notre salive qui est la cause de mauvaise haleine. Moi, je vais plutôt manger des bonbons à la cannelle en forme de coeur, toute la journée...

- Pour tout savoir sur la mauvaise haleine:

www.dr-brenac-mathieu.chirurgiens-dentistes.fr/dr_brenac_hali.html

www.dentagora.co/mauvaise.haleine.html

***

Nouveauté reçue: Dr Dominique Servant, Soigner le stress et l'anxiété par soi-même, Odile Jacob. Simple et concret, cet ouvrage se veut une «boîte à outils» française, avec des exercices en annexe. La dernière partie s'intéresse aux enfants et aux adolescents.

vallieca@hotmail.com

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.