Long-courrier

Marina Grande, le port principal de l’île de Capri, en Italie, là où l’amour est bien présent.
Photo: Daniel Slim Agence France-Presse Marina Grande, le port principal de l’île de Capri, en Italie, là où l’amour est bien présent.

Capri, c’est pas fini…

« Ma fille prévoit de faire son voyage de noces du 31 août au 7 septembre en Italie. Elle demeurera à Rome les deux premiers jours. Auriez-vous des suggestions pour que son voyage soit des plus profitables malgré son court séjour ? Elle rêve d’aller à Capri et sur la côte amalfitaine. »

M. Belval

Faire son voyage de noces en Italie est une excellente idée : on est au pays de l’amour. À Capri, il est bien présent. Ischia, pas très loin, est plus contournable. Après Capri, elle peut descendre la côte amalfitaine, qui, à cette période, est encore très occupée. Positano, Vietri sul Mare et Amalfi sont les communes les plus connues. Mais Minori, Altrani, Ravello, Prainao, Baia di leranto et Massa Lubrene font aussi partie des lieux à visiter.

Photo: Daniel Slim Agence France-Presse Marina Grande, le port principal de l’île de Capri, en Italie, là où l’amour est bien présent.
 

Voyage avec un petit-fils

« Je suis une grand-mère qui aimerait faire un court séjour de quatre ou cinq jours avec son petit-fils de 15 ans. Nous aimons les icebergs, l’histoire et les bons restaurants. Ce serait pour la fin juin. Mon budget : 4000 $. Pouvez-vous nous aider ? »

Ginette Grenier

Pour les icebergs, c’est soit la Norvège ou la côte ouest du Canada. Le départ pour la Norvège se fait de Trondheim. Mais le voyage est coûteux, que ce soit pour les fjords ou le voyage Montréal-Oslo.

Dans le cas d’un si court séjour, envolez-vous vers Vancouver pour une croisière de deux ou trois jours (fjords de l’Alaska). Ou optez simplement pour les fjords du Saguenay. Vous y retrouverez également de l’histoire et des restaurants de bonne facture.

 

Un hôtel à Tulum

« Je cherche de l’information sur un petit hôtel, une location de chambre avec douche ou un appartement à Tulum, au Mexique. Pouvez-vous m’aider ? »

Michel Gélinas

Je vous suggère le Piedra Escondida, qui est un charmant hôtel à Tulum.

 

La Provence et la Corse

« Nous prévoyons de faire un voyage en France. Ce serait en deux parties, c’est-à-dire en Provence de façon autonome (location d’un gîte, d’une voiture, etc.), puis en Corse où je préférerais le mode organisé. Car j’ai cru comprendre que la conduite automobile peut s’y avérer ardue !

« Je sais qu’il y a une traversée à partir de Nice. Nous prévoyons une dizaine de jours à chaque endroit. Auriez-vous des suggestions d’itinéraires à nous faire ? De plus, quelle est la meilleure période de l’année pour ce voyage ? Je privilégie l’automne ! »

Michel Petit

L’automne est certes la meilleure période pour voyager dans cette partie de l’Europe. En Provence, vous pouvez aller du côté d’Aix-en-Provence et tous les villages aux alentours. Vous avez accès au Luberon, mais c’est très prisé et cher. Je vous conseille le Comtat Venaissin, qui est oublié des brochures touristiques et des Français.

Pour la Corse, le voyage organisé me semble quelque peu difficile parce que les arrêts sont très nombreux, ce qui donne une longueur monotone au voyage. Vous pouvez prendre le traversier de Nice, Marseille et Toulon. Ensuite, les routes sont sinueuses et remplies de caravanes. Mais en septembre, c’est plus cool.

Vous pouvez aller du nord au sud. C’est vrai que les routes sont étroites, mais elles sont merveilleuses. Itinéraire suggéré : d’Ajaccio à Bonifacio, puis à Porto Vechio. Et des régions comme la Basilicate, Calvi, Cap Corse, les montagnes, le maquis, le golfe du Valinco et le Sartenais, la vallée de l’Asco et ses gorges, l’Alta Rocca.

 

Une sabbatique à Santa Barbara

« C’est toujours très intéressant de vous lire et j’ai suivi plusieurs fois vos conseils. Mon mari et moi partons pour dix mois en sabbatique à Santa Barbara, en Californie. Nous voulons y aller en voiture et faire le nord des États-Unis à l’aller et le sud au retour. Nous aimerions être de 10 à 15 jours en route et passer par Yellowstone ou d’autres parcs nationaux. Quels seraient les endroits à ne pas manquer selon vous ? »

Esther Torres

Lorsque vous entrez dans les parcs nationaux, vous pouvez découvrir différents sites. Comme c’est vaste et diversifié, je vous conseille de vous munir du Guide des parcs nationaux, chez le Routard ou Lonely Planet.

À Santa Barbara, je vous suggère de vivre sur un bateau de Dock Side Boat and Breakfast. Ce sont des yachts mis à quai où vous pouvez dormir et faire votre bouffe.

Vous pouvez aller à Montecito, une petite ville à quelques kilomètres à l’est, surnommée le « petit Beverly Hills ».

La route des vins est juste à côté, autour des villages de Santa Maria, Santa Ynez et Los Olivos. Aussi, les îles de Baie ou Channel Islands. De San Diego à Santa Barbara, il y a plusieurs excursions, mais seules Truth Aquatic et Island Packers peuvent faire débarquer des passagers sur les îles. Elles regorgent toutes d’oiseaux, dont le geai bleu qui est plus bleu que bleu. On peut camper sur les îles.

Vos questions, suggestions, bonnes adresses, souvenirs de voyage : lkiefer@ledevoir.com.

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.