Long-courrier

La plage Sainte-Anne à Grande-Terre, sur l’île de la Guadeloupe.
Photo: Jean-Michel André Agence France-Presse La plage Sainte-Anne à Grande-Terre, sur l’île de la Guadeloupe.

Vacances à Prague

« Ma fille et son amie, toutes deux médecins dans la cinquantaine, partent en vacances à Prague. Dans votre chronique, parlant de Prague dans les années 2011 à 2014, vous avertissiez les voyageurs du danger d’aller à Prague à une certaine période. En tant que mère, je m’inquiète à savoir si ce danger existe toujours. »

Marie Chamy

Il y a quelques années, après la révolution dite de velours, Prague était une ville ouverte. C’était vrai pour les touristes mais également pour de petits malfrats en quête de pitance quotidienne : vols à la tire, faux taxis, monnaie approximative en pleine rue…

On trouvait également des apprentis Mozart bien déguisés qui vendaient des billets pour des concerts le soir même. Une fois arrivés au théâtre, les touristes constataient que ces billets n’existaient pas.

Aujourd’hui, on retrouve des Mozart en habit affichant le logo de l’Office de tourisme au revers de la tunique. Ceux-ci parlent même plusieurs langues. Quant aux taxis, ils sont parés de signes sur le toit, même s’il faut toujours surveiller la prise en charge. De même que les vendeurs à la sauvette de cristal de Bohème. Seuls les magasins d’État proposent le véritable verre de cristal estampillé.

Évitez les restos pièges-à-touristes. Et le sourire n’est pas monnaie courante dans tous les estaminets.

Un truc sympa : assister à des concerts, le soir, dans des églises. L’après-midi, les répétitions sont gratuites.

Prague est souvent en travaux, alors évitez les quartiers en construction la nuit. Aussi, procurez-vous des tickets d’autobus au préalable. Les contrôleurs sont nombreux et n’ont pas toujours le discours facile ni le sens de l’humour.

Les articles qui ont triplé de prix depuis quelques années : les jeux d’échecs, les marionnettes, le cuir, le cristal, les dentelles (nappes, couvre-lits), les livres.

L’Europe en famille

« Je m’adresse à vous comme on lance une bouteille à la mer… Vos chroniques m’inspirent systématiquement des tonnes d’idées de voyages mais, ironiquement, maintenant que le projet est bien réel, je n’arrive pas à me décider.

« Nous sommes une famille de quatre personnes (deux filles de 9 et 14 ans) qui aura la chance de partir à la fin de l’année scolaire 2016 pour trois semaines, avec l’idée de découvrir un coin d’Europe.

« Mais lequel ? Nous aimons la nature (randonnée, baignade…) mais aussi le plaisir de découvrir des villes où l’histoire et l’architecture nous interpellent. Bref, des idées pour nous ?

« Ah oui, c’est peut-être trop demander pour cette période de l’année, mais nous n’aimons pas les hordes de touristes qui font la file des heures durant. Comme vous pouvez le constater, vos suggestions seront les bienvenues ! Merci de continuer à me faire rêver. »

 

Geneviève

Un grand projet et beaucoup de possibilités… Je prends votre bouteille et j’essaie de l’ouvrir. Pour un coin d’Europe avec de l’histoire et de la nature avec deux filles de 9 et 14 ans, je peux vous suggérer la France, l’Italie ou la Croatie.

En France, c’est aux alentours d’Aix-en-Provence que vous trouverez tous ces attraits. Le bord de mer est coincé dans les rochers (calanques) et l’arrière-pays offre de l’histoire et de la randonnée en toute liberté.

En Italie, ce serait au sud de Rome et jusqu’à Naples. Dans le nord, les baignades et les randonnées sont faciles à Gênes. Et Cinque Terre en est un bon exemple.

Quant à la Croatie, c’est entre Split et Dubrovnik. À Dubrovnik, il y a l’île de Korcula qui mêle baignade, histoire et randonnée. De là, un bateau vous emmène en quelques minutes à Dubrovnik, qui est un véritable paradis historique. Il y a également une kyrielle d’îles au large des côtes.

Londres en accompagnement

« Sur recommandation de mon médecin, je cherche désespérément un tour guidé de sept jours à Londres sans période non accompagnée. Je ne trouve rien. Pouvez-vous m’aider ? »

 

Richard Couture


À Londres, le nombre de tours organisés est presque sans limites. Toutefois, pour trouver un organisme qui offre ce que vous cherchez, voici quelques sites : Visitez Londres en taxiVisites guidéesExcursions et visites guidées (Azur Ever)Go With Oh (Londres), London Magical Tour.

De votre hôtel, il vous est possible de faire appel à un guide privé pour le nombre de jours souhaités. Les hôteliers ont des contacts qui peuvent répondre à vos attentes (taxi, par exemple).

Vivre à Cuba ?

« Est-il devenu plus facile pour nous, Canadiens, de s’établir pour vivre à Cuba depuis l’implantation de l’ambassade américaine ? Y a-t-il des projets immobiliers (style condos) en cours ? »

Carmen

Aujourd’hui, Cuba offre beaucoup d’opportunités pour la création d’agences immobilières. En effet, les Cubains sont généralement propriétaires de leur logement. Ceux qui l’étaient avant la révolution le sont restés, tandis que les autres le sont devenus.

Ils ont récupéré les logements des exilés qui ont fui l’île après l’arrivée au pouvoir de Fidel Castro, et qui ont été répartis par les autorités. Des confiscations qui font toutefois l’objet d’un contentieux entre Cuba et les États-Unis, qui réclament qu’on les restitue ou qu’on dédommage les propriétaires.

Il faut séjourner à Cuba un certain temps pour pouvoir imaginer des options.

Le Club Med en Guadeloupe

« Nous projetons, en mars prochain, passer deux semaines de vacances au Club Med de la Guadeloupe, mais nous hésitons à cause des algues qui, paraît-il, répandent une odeur nauséabonde. Merci de nous renseigner. »

J.M.L.

Les algues sargasses sont présentes dans les Antilles. On s’affaire depuis quelques mois au nettoyage des plages, mais le mauvais temps, depuis quelques semaines, n’aide en rien. Vous pouvez vous renseigner auprès du Club Med.

 

Toutefois, en mars prochain, des progrès auront sûrement été accomplis. De petites entreprises se sont fait un devoir de ramasser les algues pour en faire une sorte de fumier naturel. Mais l’odeur persiste. Et les carottes poussent…

Voici pourtant une liste de plages de Guadeloupe où les algues sont pratiquement absentes.

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.