Long courrier - 21 décembre 2013

La vieille ville de Dubrovnik, en Croatie.
Photo: Agence France-Presse (photo) Elvis Barukcic La vieille ville de Dubrovnik, en Croatie.

Barcelone en mars

 

« Je visiterai Barcelone en mars prochain. Je suis à la recherche d’un bed breakfast ou d’une pension familiale, tranquille, sécuritaire, près du centre, accessible par métro et à prix modéré. Avez-vous des suggestions ? Une lectrice fidèle. »

 

Francine Dumont, Montréal

 


Pour des appartements sympas à Barcelone : ShBarcelona. Aussi, Ramblas offre une grande variété d’appartements en location : 34 933 016 678. L’un d’eux, appelée Room-Bruc, est situé à cinq minutes de la station de métro Urquinaona et à 10 minutes de la place de Catalunya. Cet appartement (pour deux personnes) comprend une cuisinette, une salle de bain et, en aire ouverte, une chambre à coucher et un petit salon qui peut faire office de salle à manger. 489 euros pour 7 nuits.

 

Il y a également Olivera Apartment, 29 Bajos (près de la place Espanya : 34 934 522  568, 34 933 969 059 (télécopieur). 76 euros la nuit. On peut aussi trouver d’autres appartements à louer à la semaine à rentaflatinbarcelona.com. De 80 à 110 euros la nuit.

 

Quelques autres adresses… L’hôtel Jardi, sur la place Saint-Joseph : de 70 à 90 euros la chambre double. Pension Canadiense, une pension de famille dans le Vieux-Barcelone : de 50 à 70 euros en occupation double. 93 301 7461.

 

On trouve aussi Pensio 2000 aux alentours de 60 euros en occupation double : une petite pension de famille sympa, au métro Urquinaona. L’hôtel Banys Orientals : un genre d’hôtel-boutique dans le Vieux-Barcelone, aux alentours de 100 euros la chambre double. Et il n’est pas nécessaire d’être situé dans le centre-ville de Barcelone.

 

Voyager avec des enfants

 

« Je vous lis religieusement chaque samedi et à l’occasion je consulte votre blogue sur Internet. J’ai une question pour laquelle je cherche la réponse depuis quelque temps : à quel endroit peut-on voyager assez facilement avec des enfants (cinq et huit ans). J’ai déjà visité Cuba et le Mexique, mais je cherche un lieu plus dépaysant, une culture différente. J’aime bien me promener, voir les gens, le milieu. Je ne suis pas très « voyages organisés », je préfère y aller par moi-même, réserver mon hôtel moi-même et me promener d’une ville à l’autre en train ou en bus.

 

« J’éduque mes enfants à une culture internationale, à ce qui se passe ailleurs et surtout à découvrir le mode de vie des habitants des autres pays. Voyager avec deux enfants demande de la préparation, mais surtout un endroit sécuritaire. Ce serait pour environ deux semaines, l’hiver. J’ai pensé au Maroc : qu’en dites-vous ? »

 

Michel Plunus, Montréal



Voyager avec des enfants n’est pas aussi difficile qu’on le pense. Comme les vôtres ont cinq et huit ans, donnez à chacun son jour de responsabilité. Le premier trouvera une excursion et un repas, par exemple. L’autre choisira peut-être une baignade et un repas pour la famille.

 

Ainsi, le Maroc est une bonne idée. Si Marrakech n’est pas la meilleure ville pour des enfants (ça grouille de partout), Essaouira est une excellente destination. Tours de chameau, musique, etc.

 

Mais il y a aussi la Croatie, du côté de Dubrovnik, et le Costa Rica pour les mouches, les papillons et les singes. S’asseoir sur une plage pour observer des iguanes qui rentrent à la maison et pouvoir faire du surf sur le ventre, voilà qui est agréable.

 

Croisière en Scandinavie

 

« Lors d’un récent dîner de famille, l’idée nous est venue de partir à huit faire une croisière en Europe du Nord (Scandinavie) en juin 2015. Vous pouvez nous recommander quelques compagnies de croisières spécialisées pour cette région ? »

 

Jean-Paul Hubert, Danville

 

 

Avec un tel projet, il faut s’attendre à ce que la note soit impressionnante ! En famille, et à huit, on doit d’abord s’assurer qu’il y a de la sérénité dans l’air. Un bateau, c’est comme un village, dont on ne peut sortir.

 

Pour la Scandinavie, il y a la compagnie Le Ponant qui rivalise de luxe dans les terres du Nord. Sinon, je vous réfère au site de Small Ship Cruises. Ce sont des bateaux plus petits que les paquebots, pour une belle intimité qui peut plaire à tout le monde. Si vous voulez le tour en français, le site de Croisières Franco Fun peut être utile.

Bonnes adresses

 

« Je reviens d’un voyage de deux semaines à La Havane. J’ai été soufflée par la beauté de cette ville, avec ses édifices surtout de style colonial, et ce, malgré leur décrépitude galopante. Voici les bonnes adresses qui m’ont comblée de bonheur… Museo nacional de Bellas Artes (arte cubano), quartier La Habana Vieja. Époustouflant ! Cementaro de Cristobal Colon, quartier Vedado. Prendre un guide (qui parle anglais) sur place est très utile. Autobus rouge à deux étages Hop On Hop Off : deux parcours, en ville (La Havane) et en direction de la plage Santa Maria del Mare.

 

« Côté restaurants… L’hôtel Mélia Habana, quartier Miramar. Resto italien, très belle carte des vins. Café Amelia (même quartier), dans le petit centre commercial en face de l’hôtel Mélia Habana. Café Lamparilla, quartier Habana Vieja (tapas à 1 $/1,50 $). Café Madrid de la Casa Espagnola, quartier Miramar et Playa, près de l’ambassade du Canada. Le meilleur café de La Havane. Déjeuners et dîners. Fumaro Jacqueline, quartier Habana Vieja, derrière l’église néogothique Santa Angel. Copieux déjeuners, dîners et soupers. Restaurant Dominico, quartier Habana Vieja. Resto italien. Bons vins. Palacio Del Marques De San Felipe y Santiago de Bejucal, quartier Habana Vieja. Resto de l’hôtel. Très bons tapas et vins.

 

« Il y a aussi les restaurants Palador, non gérés par l’État, avec une cuisine locale. Malheureusement, ce fut une expérience non concluante. À noter que l’ambassade du Canada à La Havane (quartier Miramar) invite les Canadiens tous les deux vendredis à aller manger de très bons hamburgers et hot-dogs. Boissons alcoolisées. Prix abordables.

 

« Pour prendre un verre. L’hôtel Ambos Mundos, quartier Habana Vieja. Terrasse sur le toit. L’hôtel Florida, quartier Habana Vieja. Très beau bar. L’hôtel Nacional, quartier Vedado. Terrasse face à la mer.

 

« Sortir : cabaret Tropicana, quartier Vedado. À voir : l’arrivée de certains clients en superbes décapotables des années 50. Un charme fou ! Épicerie : centre commercial de l’hôtel Commodore, quartier Miramar. Transport : le taxi pour se rendre au quartier Habana Vieja à partir d’une adresse située dans un autre quartier. Vieilles autos des années 50 : 1 $, peu importe la distance. Taxi collectivo : le chauffeur peut faire monter des personnes qui le hèlent, et ce, jusqu’à ce que son véhicule soit plein. Non disponible à partir du quartier Habana Vieja pour se rendre dans un autre quartier ou à une adresse dans Habana Vieja. »

 

Agathe Frappier, Montréal

 

Un vieux nounours

 

Je ne me rappelle plus vraiment le premier Noël que j’ai passé avec mes parents. Je me souviens d’une bicyclette verte, mais ce n’était pas pour le premier. J’ai l’image d’un bureau de poste en carton, mais ce n’était pas le premier non plus. J’ai parfois des flashs d’une plage corse, mais c’était bien plus tard.

 

Ma mère me dit que c’était l’année où j’ai reçu un nounours. Je l’ai encore, un peu dégrafé, un peu abîmé, mais toujours conscient. Je lui ai demandé de me raconter comment c’était quand j’étais très petit. Ses yeux se sont fermés et ses lèvres se sont recroquevillées, toujours mal cousues.

 

C’est en le regardant que j’ai compris que j’avais vieilli.

 

Si vous avez un vieux nounours, ne vous y attardez pas. Joyeux Noël !

À voir en vidéo