Saveurs - Mes coups de coeur thaïlandais

Négocier dans les marchés fait partie de la tradition en Thaïlande.
Photo: Agence France-Presse (photo) Pornchai Kittiwongsakul Négocier dans les marchés fait partie de la tradition en Thaïlande.

Entre le Sud des magnifiques plages et des eaux turquoise et le Nord sauvage, montagneux, parsemé de rizières et de cultures maraîchères, Bangkok sépare la Thaïlande, ce pays caméléon où l’on passe du bleu au vert en l’espace d’une heure d’avion. Les deux parties présentent des cultures bien différentes. Le Sud, plus touristique et plus riche, renferme des îles paradisiaques qui sont prises d’assaut par des touristes se prenant l’espace d’un instant pour Leonardo DiCaprio ou Virginie Ledoyen à Koh Phi Phi, dans le film La plage.


Arrivée à Bangkok

 

D’abord, quand on voyage avec une compagnie aérienne asiatique, on est déjà en Asie, ce qui se voit dans la qualité du service. Plus spécifiquement, la Thaïlande est le pays du sourire et de la courtoisie. Et l’aéroport de Bangkok, merveilleusement organisé, est l’un des plus efficaces au monde. De plus, les nombreux hôtels de la grande métropole offrent une bonne latitude, autant en ce qui concerne le choix que les prix.

 

Les Anantara, Mandarin oriental, Sofitel So, Park Plaza Sukhumvit et Peninsula Bangkok, parmi les plus beaux, possèdent de merveilleux jardins et des terrasses qui dominent les toits de la ville. Le service y est de très grande qualité. Toutefois, pour environ 50 $, on peut aussi trouver des hôtels ou des maisons très confortables, toujours avec le même accueil courtois.

 

Il est facile de circuler en taxi ou en tuc tuc, le taxi ouvert, pour aller visiter le Palais royal, le grand bouddha allongé et les divers marchés de Bangkok. Le métro, à une seule ligne, extrêmement sécuritaire, est aussi un bon moyen de se déplacer, surtout le samedi et le dimanche, pour aller au grand marché ouvert. À propos des marchés, il faut savoir que négocier fait partie des traditions en Thaïlande.

 

La nourriture est bonne et saine presque partout au pays. Il faut cependant boire l’eau embouteillée, qui ne coûte que quelques bahts, la monnaie locale.

 

À éviter : les guides qui se montrent trop pressants et qui cherchent à vous faire acheter des bébelles dans les boutiques de leurs amis, de qui ils recevront une commission ; la visite des marchés flottants, pris d’assaut par les autobus de touristes ; les petits circuits à dos d’éléphant, plus intéressants dans le nord du pays.


Direction Koh Samui, Phuket

 

Depuis le tsunami du 26 décembre 2004, certains décrets gouvernementaux interdisent les constructions en bord de mer dans les îles touchées et à divers autres endroits du pays.

 

La plupart des îles à vocation touristique comportent un aéroport international, où arrivent des flots de touristes du monde entier. Parmi celles-ci, Phuket, Koh Samui, Koh PhanGan et Ko Tao sont particulièrement prisées. À éviter, toutefois : Koh Phi Phi, l’île du film La plage, submergée de visiteurs en tout genre.

 

De très beaux resorts existent, mais on peut aussi louer de magnifiques villas à prix abordable près de la mer ou sur les collines dominantes, ou encore découvrir de petits hôtels économiques et très confortables. Partout, les piscines sont présentes.

 

De petits restos souvent reliés aux familles des pêcheurs offrent un bon choix de poissons, de crustacés et de mollusques, ces derniers provenant le plus souvent de la Nouvelle-Zélande. Les pads thaïs aux fruits de mer, au poulet ou au porc sont une valeur sûre, tant dans la rue que dans la multitude de restaurants que l’on trouve partout. Il y a aussi de nombreux magasins. Ceux de la chaîne d’épiceries 7-Eleven, ouverts 24 heures, proposent des bières locales et des vins, le plus souvent d’Australie ou de Thaïlande. On trouve un plus grand choix de vins dans les supermarchés des grandes villes, au même prix que ceux vendus au Québec.

 

La noix de coco et les autres fruits, en abondance, sont parmi les meilleurs au monde. De nombreux petits marchés, disséminés ici et là, présentent des étals débordants de fruits et de légumes frais.

 

À découvrir : les nombreux villages de pêcheurs pour y acheter crabes, crevettes et poissons.

 

Il faut circuler avec prudence en scooter ou en mobylette, et ne pas oublier que l’on conduit à gauche dans ce pays. La location, y compris pour les voitures, est abordable. On doit toutefois s’assurer que la compagnie de location possède des assurances.

 

À éviter dans les îles, en général : la conduite sans casque protecteur, le fast-food, l’eau courante et la négociation du prix du poisson avec un pêcheur.


Dans le Nord et sur le Mékong

 

Les lignes aériennes intérieures de la Thaïlande sont sécuritaires et permettent de se rendre dans un univers de rêve en quelques heures. On passe de 30 à 15 degrés en se rendant dans la région de Chiang Mai et celle de Chiang Rai, dans le triangle d’or, à 800 mètres d’altitude. On y trouve des rizières et une fascinante végétation tropicale qui permet de merveilleuses balades dans la jungle, à dos d’éléphant, ou encore la descente du Mékong jusqu’au Laos.

 

Dans les montagnes, on découvrira la vie des peuples du Nord. Et pour quelques bahts, on visitera en petite camionnette les plus beaux temples de la Thaïlande (temple d’or, d’argent à Chiang Rai), tout en assistant à la descente des moines chaque matin, mais aussi les marchés de nuit de Chiang Mai, où l’on trouve de tout, du toc et de très beaux produits.

 

Bref, il est impossible de se lasser de ce pays qui a su préserver ses traditions, où le respect est la règle et où le sourire est omniprésent.
 

 

Philippe Mollé est conseiller en alimentation. On peut l’entendre tous les samedis à l’émission Samedi et rien d’autre à ICI Radio-Canada Première.


***

BIBLIOSCOPIE
 

Ma cuisine made in Thaïlande

Éditions Solar

France, 2013, 71 pages

On découvre dans ce livre les vraies recettes de la cuisine thaïe avec une grande variété de produits désormais faciles à trouver. Une cuisine simple, santé, qui a du caractère. Le document présente les endroits de prédilection en Thaïlande, comme les marchés de nuit, et d’autres attraits.

À voir en vidéo